Le gouvernement renforce son aide à la filière automobile

Eloïse LE GOFF-BERNIS

Sujets relatifs :

Le gouvernement renforce son aide à la filière automobile

Le gouvernement renforce son aide à la filière automobile

L’État vient d’annoncer 5 à 6 milliards d’aides aux constructeurs pour doper l’activité de la filière automobile.

Dans un contexte international toujours perturbé et à l’heure où Fiat vient de prendre une participation de 35 % au capital de Chrysler, les États généraux ont permis de confirmer la volonté des pouvoirs publics de soutenir la filière automobile française.
De tous les discours qui ont ponctué la journée du 20 janvier, c’est sans conteste celui du Premier ministre qui était le plus attendu.
En complément de la mise en oeuvre d’un Fonds de modernisation des équipementiers automobiles doté de 300 millions d’euros (voir article), ainsi que de la promesse d’assouplir encore les conditions d’accès des filiales bancaires des deux groupes automobiles nationaux (RCI Banque et PSA Banque) au dispositif de refinancement public « mis en place avec la société de financement de l’économie française », François Fillon a surtout annoncé le déblocage de 5 à 6 milliards d’euros supplémentaires destinés à doper l’activité des firmes automobiles nationales. De plus, il a souhaité une intervention coordonnée de l’Union européenne concernant l’accès aux liquidités des acteurs du secteur.
Les modalités de ces décisions seront détaillées fin janvier par Nicolas Sarkozy.
Voici quelques morceaux choisis de l’allocution du chef de son gouvernement :

« C’est à toute la filière automobile et ses 2,5 millions de collaborateurs que j’adresse un message de mobilisation. »

« Le secteur se trouve confronté aux difficultés les plus sérieuses de son histoire. Et j’y aoute un défi, qui - crise ou pas crise - vous commande d’adapter vos politiques : celui du développement durable et de l’épuisement programmée des ressources pétrolières. »

« Face à cette situation, quatre écueils sont à éviter : d’abord celui du laisser faire. La crise actuelle n’est pas une séquence de ’destruction créatrice’. Elle dépasse le fonctionnement normal de l’économie de marché. (...) Réagir dans l’improvisation et en ordre dispersé. (...) Troisième écueil : rester focaliser sur le court terme. Vous devez être en mesure d’être en tête du prochain virage industriel : celui du véhicule le plus propre, voire, à terme, du véhicule 100 % automatisé et 100 % recyclable. Enfin, le quatrième écueil serait de mobiliser les moyens publics et les ressources de la Nation sans aucune contrepartie et sans aucun contrôle. »

« Nous sommes décidés à promouvoir une action concertée avec nos partenaires et la Commission européenne, notamment sur la question cruciale de l’accès aux liquidités. Il faut que le système se débloque. Si la Banque centrale européenne dit que ce n’est pas possible, ce sont aux États de le faire. »

« Une stratégie d’achat de la part des constructeurs fondée sur la recherche quasi-exclusive des coûts bas n’est pas durable ! La profit de court terme est rarement compatible avec la compétitivité de long terme. J’appelle à une véritable refondation du pacte automobile entre les constructeurs et l’ensemble de la chaîne, en amont et en aval. »

« Premier principe : la filière automobile ne se résume pas aux constructeurs. Nous devons trouver des réponses adaptées à chaque maillon de la chaîne. (...) Second principe : il n’est pas question que l’État vienne en aide à un constructeur qui déciderait de fermer purement et simplement un ou des sites de production en France ! »

« La France ne laissera pas tomber son industrie automobile. »

Nous vous recommandons

Le Gouvernement débloque 100 millions d'euros pour accompagner la filière auto dans ses mutations

Le Gouvernement débloque 100 millions d'euros pour accompagner la filière auto dans ses mutations

Le Gouvernement annonce le lancement de « Rebond Industriel ». Ce dispositif a pour but d'accompagner les territoires concernés par les transformations de la filière automobile.Le ministre de l'Économie des finances de la souveraineté...

Auto Infos vous souhaite de bonnes vacances !

Auto Infos vous souhaite de bonnes vacances !

Jean Lain Mobilités s’empare des mobilités urbaines

Reportage

Jean Lain Mobilités s’empare des mobilités urbaines

DBT en forte croissance grâce à ses bornes de recharge électrique

DBT en forte croissance grâce à ses bornes de recharge électrique

Plus d'articles