Le groupe Chapel s'offre une nouvelle usine

Jean-Marc Gervasio

Sujets relatifs :

, ,
Le groupe Chapel s'offre une nouvelle usine

Depuis la rentrée, les 4 000 m2 de ce bâtiment abritent une ligne de production entièrement automatisée et normée zéro rejet, dédiée à la fabrication de vérins télescopiques.

© Jean-Marc Blache

Leader européen depuis 50 ans dans la fabrication de vérins télescopiques, le groupe dévoile sa nouvelle usine sur son site d’Apprieu (Isère). Cette dernière a nécessité un investissement de 10 millions d’euros pour augmenter sa capacité de production et ainsi maintenir sa position de leader face aux pays low-cost.

Fort de 50 ans de savoir-faire dans la conception, la fabrication et la commercialisation de vérins et composants hydrauliques destinés à divers secteurs d’activité (carrosserie industrielle, agricole, industrie, TP, manutention), le groupe Chapel mise sur l’innovation technologique et sur le made in France/Europe pour fidéliser ses clients, ses fournisseurs, mais aussi ses salariés.

C’est pourquoi, le groupe a décidé de dédier ce nouveau centre de production exclusivement à la fabrication de vérins télescopique. Si cette nouvelle usine va permettre d’augmenter sa capacité de production de 30 à 50 % (passer de 60 000 vérins télescopiques/an à plus de 100 000), le bureau d’études, lui, travaille déjà à la conception de vérins télescopiques nouvelle génération pour répondre aux nouveaux usages de demain.

Pour la première fois de son histoire, le groupe a automatisé une ligne entière de production grâce à des machines à commande numérique avec chargement, déchargement et transferts robotisés, ainsi qu’une unité de traitement de surface propres et autonomes. Ce concentré de nouvelles technologies va permettre d’automatiser les tâches difficiles (transport des pièces lourdes, manutention répétitive, assemblage de précision…) et d’initier de nouvelles méthodes industrielles où l’humain garde une place centrale.

Et pour aller plus loin dans ses engagements RSE, le groupe Chapel a pensé sa nouvelle usine « propre », zéro rejet, selon les normes environnementales ICPE et IS014001. Le groupe s’est associé à la société iséroise ECM pour réaliser un aménagement unique en France : l’installation de traitement de surface fonctionne en gaz sous vide, garantissant l’absence de rejets solides ou atmosphériques. Quant à celle des fours de nitruration, elle permet de s’adapter à la capacité de production pour ne chauffer que ce qui est nécessaire mais aussi d’optimiser les variations énergétiques en ne refroidissant que la charge identifiée, le tout robotisé.

Le groupe Chapel compte huit usines, dont six en France et deux en Allemagne, 350 salariés et un chiffre d'affaires moyen de 60 millions d'euros.

Nous vous recommandons

20 ans d’Unimog dans l’usine de Wörth

20 ans d’Unimog dans l’usine de Wörth

Mercedes-Benz fête les 20 ans de construction de l’Unimog dans son usine de Wörth.Après avoir été assemblée pendant plus de 50 ans dans l'usine sœur de Gaggenau, la production de l’Unimog a été transférée à l'usine de Wörth...

01/12/2022 | Usine
Shell s'empare du producteur de gaz naturel renouvelable Nature Energy

Shell s'empare du producteur de gaz naturel renouvelable Nature Energy

Napa lance les tambours de frein

Napa lance les tambours de frein

Volta Trucks séduit Heppner

Volta Trucks séduit Heppner

Plus d'articles