Le groupe GEMY Automobiles insuffle un vent de fraîcheur à sa gouvernance

Le groupe GEMY Automobiles insuffle un vent de fraîcheur à sa gouvernance

Pierre-Elie Gérard va être promu à la présidence du groupe GEMY Automobiles début 2023.

© GEMY Automobiles

Avec une croissance de 40 % cette année suite à l’intégration du groupe Renault dans son portefeuille de distribution, l’opérateur mayennais devrait atteindre le milliard d’euros de chiffre d’affaires et les 55 000 véhicules vendus au terme du prochain exercice.

Tel un joueur d’échecs, le groupe GEMY Automobiles avance méthodiquement ses pions et fait preuve de patience. L’opérateur a très tôt compris que pour tirer profit de son activité de vente de véhicules, et devenir commercialement compétitif sur le marché, il lui était nécessaire d’internaliser plusieurs activités annexes. De cette réflexion sont donc nés trois projets indépendants : Autoprepar à Villevêque (49) est dédié au reconditionnement des véhicules d’occasion. 10 000 véhicules sortent de cette usine chaque année. L’activité de vente de pièces de rechange, Logipar, regroupe deux plateformes logistiques à Torcé (35) et Luc-en-Provence (83). 50 000 références de pièces et 20 000 pneumatiques y sont gérés grâce à un WMS pour être livrés à l’ordre de réparation. Ces deux établissements représentent un chiffre d’affaires annuel de 100 millions d’euros. Enfin, à Saint-Herblain (44), Progicar développe des applications et des solutions informatiques en s’appuyant sur son expérience au sein de GEMY Automobiles pour les proposer à d’autres professionnels de l’automobile. Le groupe a d’ailleurs signé en cette fin d’année 2022 la première commercialisation de son logiciel dédié au pilotage d’un centre de reconditionnement VO.

Poursuivre avec Peugeot, Citroën et DS

Une fois ces trois projets structurés, l’opérateur avait dicté sa nouvelle feuille de route en octobre 2020 afin d’anticiper une croissance externe importante. C’est désormais chose faite. En effet, jusqu’à présent le groupe était exclusivement mono-constructeur et distribuait trois des marques de Stellantis à savoir Peugeot, Citroën et DS, devenant ainsi troisième distributeur français de la firme au lion et cinquième distributeur DS. Les dernières acquisitions (annoncées en décembre 2022) vont encore en ce sens, puisqu’il s’agit du rachat de plusieurs concessions appartenant à Didier Berrezai, président du groupe Colbert, à savoir les points de vente Citroën de La Richardais, Saint-Malo et Dinan, le DS Store de Saint-Malo, ainsi que de l’agence de location courte durée ACDL. Un moyen pour le groupe GEMY d’étendre son empreinte commerciale et territoriale en Bretagne.

Si l’opération est actuellement soumise à l’Autorité de la concurrence, et que la cession des sites sera effective au plus tard le 2 avril 2023, le distributeur assure que « le comité social et économique (CSE) de ces établissements a accueilli favorablement la nouvelle ainsi que le projet de reprise ». En revanche, le groupe mayennais ne semble pas intéressé pour l’heure par d’autres marques du groupe Stellantis. « On va rester pragmatique sur nos capacités de développement, commente Pierre-Elie Gérard, directeur général du groupe. On ne peut pas doubler de taille tous les ans. Notre stratégie est de maximiser les volumes en minimisant le nombre de marques et le nombre de constructeurs pour lesquels on travaille. La raison est simple, nous voulons trouver des synergies et des gains de productivité avec le moins de complexité possible. Notre développement avec Fiat, Opel ou Jeep n’est donc pas prioritaire, car cela rajouterait de la complexité alors que ce sont des marques aux volumes plutôt faibles ».

Un avenir bi-constructeur

Très loin de l’échec et mat, l’opérateur avait misé sur une tout autre stratégie de développement et lorgnait sur des opportunités avec le groupe Renault, « très bien installé en France notamment auprès des particuliers », estime le directeur général. Le mariage s’est concrétisé début novembre 2022. Un mois dense pour le distributeur qui a repris six affaires de Retail Renault Group (Tours-Nord, Tours-Sud, Joué-lès-Tours, Loches, Chinon et Le Mans). Celles-ci totalisent 15  000 VN et VO par an, et comptent plus de 400 collaborateurs. Le directeur du pôle Stellantis Pays de la Loire, Jean-Charles Saad, a été désigné pour piloter cette nouvelle plaque Val de Loire. Son remplaçant est en cours de recrutement.

Ce rapprochement avec l’entité tricolore fait partie en réalité d’un plan plus vaste. En effet, le groupe GEMY s’est déjà donné comme objectif de construire une seconde usine de reconditionnement VO, favorisant ainsi « les synergies techniques, sociales et financières ». La structure Autoprepar verra le jour à Plumelin (56) fin 2023 et couvrira une superficie de 23 443 m². Avec elle, l’entreprise bretonne ambitionne de doubler sa capacité de remise en état et vise les 20 000 unités annuelles. « Cela nous permettra à la fois de répondre aux clients externes qui frappent à la porte pour augmenter les volumes, mais aussi d'accueillir les volumes de reconditionnement de notre nouveau périmètre Renault Val de Loire. Ce nouveau chantier était pensé depuis longtemps. Il aurait eu du sens sans Renault, avec Stellantis, mais il en a d'autant plus avec ce nouveau constructeur ». En parallèle, le groupe GEMY envisage également d’investir à moyen terme dans de nouvelles affaires Renault – excluant toute reprise d’affaires isolées – et étudie également la possibilité d’ouvrir une troisième plateforme de vente de pièces de rechange avec l’entité tricolore.

GEMY Automobiles a donc encore beaucoup de coups à jouer, et cultive une ambition de pérennité dans le monde de la distribution automobile. Un projet incarné par Pierre-Elie Gérard, quatrième génération de cette entreprise familiale, puisqu’il sera amené, début 2023, à ajouter à ses fonctions celle de président du groupe à la suite de Pascal Gérard, son père, après trois années passées comme directeur général.

Nous vous recommandons

Développer l’employabilité des salariés grâce au changement

Développer l’employabilité des salariés grâce au changement

Comme tous les vendredis, retrouvez la chronique de François Rotteleur sur l’actualité RH dans l’univers de la distribution automobile.Dans la distribution automobile comme ailleurs, la nécessité d’adaption face aux évolutions...

Le groupe Team Colin ouvre la plus grande concession Lexus d’Europe à Lille

Le groupe Team Colin ouvre la plus grande concession Lexus d’Europe à Lille

Distribution automobile : le groupe Parot enregistre une croissance rentable en 2022

Distribution automobile : le groupe Parot enregistre une croissance rentable en 2022

L'union des groupements de concessionnaires (AGGS) est en ordre de marche chez Stellantis

L'union des groupements de concessionnaires (AGGS) est en ordre de marche chez Stellantis

Plus d'articles