Le groupe Gemy compte reprendre des sites Citroën et DS au groupe Colbert

Le groupe Gemy compte reprendre des sites Citroën et DS au groupe Colbert

L’opération est actuellement soumise à l’Autorité de la concurrence. La cession des sites sera effective au plus tard le 2 avril 2023.

Le groupe Gemy Automobiles s'est porté candidat pour reprendre des sites Citroën et DS appartenant au groupe Colbert. Avec ces acquisitions, l'opérateur lavallois entend se renforcer en Bretagne où il officie déjà avec les marques des groupes automobiles Stellantis et Renault.

L’opérateur breton est entré en négociation exclusive avec Didier Berrezai, à la tête du groupe Colbert, afin de reprendre plusieurs de ses établissements. Sont concernés les sites Citroën de La Richardais, de Saint-Malo (35) et de Dinan (22), le DS Store de Saint-Malo, ainsi que de l’agence de location courte durée ACDL. L'acquisition de ces derniers permettrait au groupe Gemy Automobiles d’étendre son empreinte commerciale et territoriale en Bretagne, de renforcer sa position au sein du réseau Stellantis (actuellement troisième distributeur Peugeot et cinquième distributeur DS), mais aussi de profiter des synergies possibles en matière de reconditionnement des véhicules d’occasion et de logistique des pièces de rechange pour développer l’offre de ces concessions. De fait, l’entité exploite également deux centres logistiques de pièces de rechange via sa marque Logipar, un centre de reconditionnement VO via sa marque Autoprepar, et un éditeur de logiciels pour les professionnels de l’automobile via sa marque Progicar.

De plus, l’intégration de ces trois structures renforcerait la masse salariale du groupe basé à Laval de 84 collaborateurs. Ainsi, fin décembre 2022, il devrait employer un total de 1 800 collaborateurs. « Ces concessions consolideraient le pôle Bretagne où nous n’avons, pour l’heure, qu’une concession Citroën-DS à Saint-Nazaire, explique Pierre-Elie Gérard, directeur-général de Gemy Automobiles. Notre projet s’inscrit dans la continuité de notre partenariat avec Stellantis : nous sélectionnons des marques et des affaires en fonction de leur positionnement géographique, concurrentiel et surtout pour leur potentiel commercial ».

Une reprise en attente de validation

Si l’opération est actuellement soumise à l’Autorité de la concurrence, et que la cession des sites sera effective au plus tard le 2 avril 2023, le groupe Gemy Automobiles assure que « le comité social et économique (CSE) de ces établissements a accueilli favorablement la nouvelle ainsi que le projet de reprise ».

En 2021, Gemy Automobiles a vendu près de 40 000 véhicules neufs et d’occasion pour un chiffre d’affaires consolidé de 760 millions d’euros. Il distribue les marques françaises du groupe Stellantis (Peugeot, Citroën et DS) et du groupe Renault (Renault-Dacia) dans 34 points de vente situés en Bretagne, Pays de la Loire, Val de Loire et Provence-Alpes-Côte d’Azur.

 

Nous vous recommandons

Savoir improviser positivement, la nouvelle compétence du manager

Savoir improviser positivement, la nouvelle compétence du manager

Comme tous les vendredis, retrouvez la chronique de François Rotteleur sur l’actualité RH dans l’univers de la distribution automobile.Aujourd’hui, certains chercheurs qualifient le nouvel environnement professionnel, notamment...

BMW-MINI Paris Vélizy, observatoire des ventes aux entreprises

Reportage

BMW-MINI Paris Vélizy, observatoire des ventes aux entreprises

Le nouveau centre Porsche Paris Ouest Poissy s’apprête à ouvrir ses portes

Le nouveau centre Porsche Paris Ouest Poissy s’apprête à ouvrir ses portes

Volvo et son réseau lancent le programme Transformer

Volvo et son réseau lancent le programme Transformer

Plus d'articles