Le groupe LG Automobiles ne s’impose aucune limite

Yelen BONHOMME-ALLARD
Le groupe LG Automobiles ne s’impose aucune limite

Le groupe LG est présent en Occitanie et en Nouvelle-Aquitaine avec les marques Mercedes-Benz, Smart et Jeep.

Créé en 1989, le groupe LG Automobiles est connu et reconnu dans le paysage automobile occitan. En début d’année, il a décidé d’exporter son savoir-faire dans d’autres régions françaises, tout en se lançant un nouveau défi : s’implanter au-delà des frontières hexagonales.

Depuis sa première concession Chrysler à Perpignan (66), alors âgé de 24 ans et épaulé par une seule employée, Ludovic Garcia a parcouru bien du chemin. Cet autodidacte de 56 ans est aujourd’hui à la tête de 21 points de ventes, où sont employés 700 collaborateurs. Au cours des trois dernières décennies, il n’a jamais caché ni freiné ses ambitions de croissance au plan national, de préférence avec son partenaire Daimler. Présent sur toute l’Occitanie avec huit concessions VP de la marque à l’étoile – Perpignan (66), Toulouse (31), Béziers (34), Narbonne (11), Carcassonne (11), Castres (81), Muret (31) et Albi (81) –, l’opérateur compte depuis quelques mois la plaque Nouvelle-Aquitaine à sa zone de chalandise. En effet, en mars 2021, Ludovic Garcia a racheté les six concessions VP Mercedes-Benz et Smart détenues par Patrick Launay. En tant que concessionnaire historique, ce dernier était installé depuis plus de quarante ans à Limoges (87), Brive (19), Angoulême, Cognac (16), Royan (17) et Périgueux (24). L’acquisition de ces sites ajoute au groupe LG un volume annuel de 1 500 VN et 2 300 VO (marchands compris) pour un chiffre d’affaires annuel de 130 millions d’euros. « La reprise et l’intégration des 180 collaborateurs se passent bien, assure Ludovic Garcia, président du groupe LG Automobiles. Nous avons remis nos standards LG en place et nous avons positionné un directeur sur chaque site. Pour constituer ces postes qui n’existaient pas auparavant, nous avons recruté, mais nous nous sommes aussi appuyés sur nos forces internes. Dans notre système de reprise, nous ne faisons jamais de licenciement pour gagner de l’argent. Au contraire, nous préférons l’améliorer en ajoutant du personnel. Les équipes marketing et informatique vont d’ailleurs être amenées à grossir prochainement ». En parallèle, le groupe LG distribue la marque Jeep à Perpignan, Narbonne, Béziers et Carcassonne, et a fait le choix de diversifier ses activités en ouvrant deux concessions motos à Perpignan aux cotés des marques Yamaha et Indian.

L’aventure internationale tant attendue

Sans cesse avide de nouveaux projets, Ludovic Garcia a mené un chantier majeur dans le développement de son entreprise : son déploiement en Espagne. Après deux tentatives infructueuses d’implantation en Belgique (2018) et en Suisse (2019), c’est finalement au soleil que le groupe s’est établi en décembre 2020. Un hasard cohérent finalement puisque le dirigeant en maîtrise parfaitement la langue. L’entité a donc repris quatre concessions du groupe espagnol Auto Beltran (trois points de distribution et un site après-vente), l’un des plus anciens distributeurs Mercedes-Benz implanté à Barcelone. Premier opérateur français à exercer en Espagne (rejoint depuis fin novembre 2021 par BYmyCAR), il se partage la ville avec plusieurs homologues locaux, à l’instar de Paul Soler, distributeur multimarques à travers le pays. L’emplacement stratégique des affaires, situées à proximité de l’aéroport, promet de nombreuses opportunités. Outre l’envie forte d’un déploiement à l’international, ce rachat en dehors des frontières hexagonales met en exergue la vision globale de la stratégie d’entreprise : « Barcelone est à seulement 180 kilomètres de Perpignan, c’est donc encore plus près que Perpignan-Toulouse. C’est aussi une belle opportunité d’appréhender un territoire différent, qui plus est dans une ville drainant 11 millions d’habitants. C’est un marché jeune, avec un fort potentiel, notamment pour Mercedes qui peut gagner en part de marché ». Sur les 6 000 voitures vendues annuellement à Barcelone, l’opérateur vise les 2 000 immatriculations en année pleine et anticipe 580 VN et 640 VO (marchands compris) au terme de l’exercice 2021. Avec ces quatre affaires supplémentaires, le groupe intègre 43 millions d’euros à son chiffre d’affaires.

Pour gérer cette nouvelle division espagnole, Ludovic Garcia a fait appel à David Sandoval, dont la particularité est d’être trilingue, mais surtout Catalan. Car pour le dirigeant, l’essentiel est de conserver et promouvoir une identité locale sur chaque territoire. Ainsi, afin de créer des synergies entre les deux pays, les équipes suivent des cours de langue et sont équipées d’oreillettes à traduction instantanée lors de leurs déplacements respectifs. Des efforts d’intégration payants selon le chef d'entreprise : « Nous avons réalisé des enquêtes de satisfaction interne début octobre et les retours sont très positifs. Les collaborateurs barcelonais ont une bonne vision du groupe LG, dont ils font partis maintenant. Ils ont réalisé qu’ils appartiennent à un gros groupe et qu’ils ne seront plus les petits de Barcelone ». Leur rattachement à l’entité française est synonyme de nouveautés. En effet, outre la distribution automobile et l’après-vente, ils vont devoir appréhender les ficelles de la location. En effet, depuis 2019, le groupe LG a ouvert onze agences LG Rent (les anciens sites du groupe Launay sont compris) où sont proposés 350 véhicules Mercedes à la location. Premier loueur de la marque à l’étoile en France, le distributeur compte proposer ce service en Espagne d’ici à la fin de l’année, avant de le dupliquer dans un second temps avec Jeep en France.

Une marque employeur altruiste

En parallèle, Ludovic Garcia poursuit la déclinaison de ses centres de vie premium, qui cassent les codes de la concession traditionnelle, en intégrant plusieurs commerces autour des showrooms. Lancé en 2017 à Perpignan avec Mercedes-Benz et Smart, le concept verra le jour fin 2022 à Béziers avec Jeep cette fois. Sur les 2 000 m2 se côtoieront un showroom, un restaurant, une banque et un salon de coiffure. Trois locaux sont encore à pouvoir. Fort de ce succès dans l’Hexagone, Ludovic Garcia n’exclut pas l’idée de faire pousser ces minis centres commerciaux en Espagne.

Enfin, ultime projet de l’année et non des moindres : la création de la marque employeur « Madame LG. Elles osent, ils soutiennent », dont l’ambition est de mettre à l’honneur le parcours de femmes méritantes au sein de la filière automobile. Porté par Aline Allely, responsable marketing et digital du groupe, ce projet vise à montrer qu’aucun métier ne devrait être genré et qu’il est nécessaire de briser ce plafond de verre afin d’aboutir à la mixité. Cet idéal est une réalité chez LG dans la mesure où les collaboratrices représentent 26 % des effectifs, 43 % de femmes font parties du comité de direction ou encore 10,9 % des salariées travaillent en après-vente. Encouragée par Ludovic Garcia, l’entreprise défend l’égalité des sexes et des chances dans ses rangs, mais également au-delà puisqu’elle soutient plusieurs associations. Un groupe inspiré et inspirant.

Nous vous recommandons

L’Alliance Renault, Nissan, Mitsubishi se relance avec l’électrification

L’Alliance Renault, Nissan, Mitsubishi se relance avec l’électrification

Renault, Nissan et Mitsubishi affirment avoir ressoudé leur alliance autour d’une nouvelle feuille de route sur l’électromobilité à l’horizon 2030. Le principe de leader-follower doit garantir les équilibres intra-membres et 23...

27/01/2022 | FleetAftermarket
Services automobiles : le CNPA devient Mobilians

Services automobiles : le CNPA devient Mobilians

Tribune de Xavier Horent : "Mobilians est le visage des entrepreneurs qui seront les acteurs du siècle de la mobilité"

Tribune de Xavier Horent : "Mobilians est le visage des entrepreneurs qui seront les acteurs du siècle de la mobilité"

CNPA : 120 ans au service des professionnels de l'automobile

CNPA : 120 ans au service des professionnels de l'automobile

Plus d'articles