Le groupe Parot signe son retour vers la rentabilité

Le groupe Parot signe son retour vers la rentabilité

Le groupe Parot a réduit son enveloppe d'endettement à hauteur de 6 millions d'euros.

Le premier semestre 2022 confirme le retour du groupe Parot sur le chemin de la rentabilité, malgré un contexte économique et géopolitique défavorable qui impacte notamment les livraisons de véhicules neufs.

Malgré un contexte économique difficile, le groupe Parot enregistre un premier semestre 2022 sous le signe d’un retour à la croissance. En effet, le groupe réalise son quatrième semestre bénéficiaire consécutif, améliore de 2,1 % son résultat opérationnel (0,9 % en 2021), et confirme sa perspective favorable pour l’exercice 2022. Sur les 181,8 millions d’euros de chiffre d’affaires soldé lors du premier semestre 2022, le pôle des véhicules particuliers a représenté 99 millions d’euros, tandis que celui des véhicules commerciaux a représenté 83 millions d’euros. Contrairement aux activités VP qui fluctuent en raison des aléas de production de véhicules neufs (106,6 millions d’euros au premier semestre 2020 et 120,8 millions au premier semestre 2021), le pôle VC connaît une bonne dynamique. Cette croissance est tirée également par celle de sa marge brute dont le taux est passé de + 16,7 % au premier semestre 2021 à + 17,8 %, représentant un gain de 1,6 million d’euros en valeur sur une année glissante.

Par ailleurs, il convient également de relever que sur le premier semestre 2022, la finalisation d’opérations de cession d’actifs immobiliers liés aux concessions VP cédées en 2019 et 2021 a permis le remboursement anticipé de 6 millions d’euros d’emprunts moyen terme, réduisant ainsi l’endettement net du groupe. « Les performances que nous enregistrons tiennent à la forte implication de toutes nos équipes opérationnelles, tant en VP qu’en VC, et se matérialisent par de nombreux ratios toujours en progression (chiffre d'affaires, marge brute, Rex...), détaille Alexandre Parot, P-DG du groupe éponyme. Par ailleurs, nos efforts continuent pour assurer une gestion optimisée de l’ensemble de nos frais de structure et le renforcement de notre trésorerie. Nos engagements vis-à-vis de nos partenaires financiers ont tous été tenus, notamment grâce la cession du pôle VP Île-de-France, mais aussi grâce à la génération de cash sur nos activités, désormais toutes bénéficiaires, contribuant ainsi à réduire significativement notre endettement financier ».

De bons présages pour le second semestre ?

Pour les six derniers mois de l'année, le groupe reste confiant sur ses performances, bien que la difficulté d’approvisionnement des constructeurs en véhicules neufs ne permette pas d’anticiper des objectifs avec précision. Pourtant, Alexandre Parot, à l’instar de ses homologues, affirme que la demande des clients est bien présente puisque les carnets de commandes VN sont pleins. « Plusieurs de nos activités (VO et service notamment) continuent de progresser et restent promises, elles-aussi, à de belles perspectives pour les mois et les années à venir. C’est pourquoi nous restons extrêmement confiants sur notre capacité à poursuivre une croissance rentable ».

Nous vous recommandons

Vers la mutation des savoir-faire dans la distribution et la réparation automobile

Vers la mutation des savoir-faire dans la distribution et la réparation automobile

Comme tous les vendredis, retrouvez la chronique de François Rotteleur sur l’actualité RH dans l’univers de la distribution automobile.La fin de l’année amène son lot de précisions sur les dispositions prises par les marques et...

Le groupe Bayi reprend quatre sites Citroën au groupe Berrezai

Le groupe Bayi reprend quatre sites Citroën au groupe Berrezai

Retail Renault Group reprend les sites Renault, Dacia et Motrio de Libourne

Retail Renault Group reprend les sites Renault, Dacia et Motrio de Libourne

Les groupes Parot et Amplitude font affaire à Châteauroux

Les groupes Parot et Amplitude font affaire à Châteauroux

Plus d'articles