Le groupe Parot sur la bonne voie

Frédéric MARTY

Sujets relatifs :

, ,
Le groupe Parot sur la bonne voie

Le groupe Parot sur la bonne voie

© groupe Parot

Le groupe Parot vient de présenter un bilan financier 2020 encourageant, avec un second semestre positif, notamment sur le pole VP. L’endettement du groupe a également reculé de 14,5 millions d’euros.

Le groupe Parot vient de communiquer son bilan financier pour l’année 2020. Une année particulière, qui a pourtant vu une amélioration de la situation financière du distributeur. La firme a réalisé un chiffre d’affaires de 356,6 millions d’euros, en recul de 36,3 % par rapport à 2019, mais seulement de 20,3 % à périmètre comparable. Sur ce total, le pole regroupant l’activité des véhicules particuliers a représenté un volume d’affaires de 226,2 millions d’euros, en baisse de 22,1 % à périmètre comparable. De son côté, le pole des véhicules commerciaux a atteint 130,2 millions d’euros, en recul de 17,2 %. Au-delà de ces résultats, le deuxième semestre a marqué un retour à la rentabilité pour le groupe. Le résultat net semestriel s’est élevé à 1,6 millions d’euros, pour un EBITDA positif de 4,1 millions d’euros. La réorganisation du pole VP a notamment porté ses premiers fruits.

Endettement réduit

L’autre élément positif de l’année écoulée est la baisse de l’endettement financier du groupe, malgré la souscription d’un prêt garanti par l’Etat de 23,9 millions d’euros, versé en septembre 2020. Le désendettement a été favorisé par l’encaissement de la vente des concessions Parot Automotive Centre, du remboursement de la dette d’acquisition de la concession BMW-Mini de Bordeaux et par la sortie du pôle BMW-Mini. L’ensemble de ces mesures a permis de réduire la dette de 14,5 millions d’euros, pour arriver à un montant de 57,7 millions d’euros. Un nouvel échéancier a été formalisé, notamment pour le paiement des mesures exceptionnelles de soutien liées à la crise sanitaire.

Perspectives positives

Si le groupe reste prudent sur son niveau de bénéfice pour l’année 2021 en raison de la crise sanitaire et des difficultés d’approvisionnement auprès des constructeurs, le plan de recentrage engagé dès la fin de l’année 2019 devrait porter ses fruits. « Il était important pour nous de valider par les chiffres l’annonce du retournement de nos activités, et conforter ainsi la confiance que n’ont pas cessé de nous témoigner nos actionnaires, nos partenaires bancaires et nos constructeurs, y compris dans les moments les plus délicats. Nous sommes désormais repositionnés et assis sur un socle de rentabilité solide, historique et résilient. Et s’il demeure quelques incertitudes sur le niveau d’activité de notre secteur en 2021, nous abordons néanmoins de notre côté l’avenir avec confiance et sérénité » souligne Alexandre Parot, Pdg du groupe Parot.

Nous vous recommandons

Rivian contraint de retarder ses premières livraisons de SUV

Rivian contraint de retarder ses premières livraisons de SUV

Après des mois d’euphorie et une remarquable entrée en Bourse, le constructeur Rivian est entré dans une zone de turbulences, Ford dénonçant l’accord envisagé et la production de son SUV prenant vraisemblablement un retard...

26/11/2021 | Vie des marquesRivian
Robert Breschkow (Seat et Cupra) : « Le concurrent de la Born n’existe pas encore»

Robert Breschkow (Seat et Cupra) : « Le concurrent de la Born n’existe pas encore»

Renault sélectionne quatre projets pour abaisser les émissions de CO2 de ses usines

Renault sélectionne quatre projets pour abaisser les émissions de CO2 de ses usines

Allego et Meridiam vont déployer 2 000 points de charge dans le réseau Carrefour

Allego et Meridiam vont déployer 2 000 points de charge dans le réseau Carrefour

Plus d'articles