Le groupe Volkswagen ou la livraison en J + 0 !

Fabio CROCCO

Sujets relatifs :

,
Le groupe Volkswagen ou la livraison en J + 0 !

Le groupe Volkswagen ou la livraison en J + 0 !

Face à l’agressivité de la distribution indépendante, qui n’hésite pas à mettre en avant sa force logistique avec deux voire trois livraisons de pièces détachées par jour vers les garagistes, le groupe Volkswagen réagit en réformant en profondeur sa stratégie logistique pièces en amont, qui va de son entrepôt central de Villers-Cotterêts vers ses 850 concessionnaires.

« Nous visons la disponibilité immédiate. Chaque pièce demandée devra être en stock chez nos distributeurs » prévient Jean-Michel Hustache, responsable logistique. Pour y parvenir, le constructeur a mis en place, après deux ans de réflexion, son plan R2D (regular daily delivery pour “ livraisons régulières quotidiennes ”).

Plus de stock, moins d’urgence

Si par le passé les livraisons se répartissaient entre 30 % de pièces de stock (en livraison hebdomadaire avec un délai de quatre à neuf jours) et 70 % de ports d’urgence (en livraison quotidienne), le modèle R2D, mis en place début février, doit faire évoluer les choses vers 70 % de stock (en livraison quotidienne en J + 2) et 30 % de dépannage. Les deux types de livraison se passant désormais ensemble, à heure fixe, avant 10 h 00 et de nuit si possible. « Nous allons être dans une régularité industrielle qui n’existe pas aujourd’hui sur notre secteur », promet le responsable logistique.

Ce meilleur cadencement des livraisons de commande de magasins rend possible la réduction de la profondeur des stocks au profit de sa largeur, avec un nombre accru du nombre de références dans les rayons des distributeurs, d’où une meilleure disponibilité des pièces au comptoir. Avec cette nouvelle façon de fonctionner, les distributeurs des cinq marques du groupe deviennent en définitive le prolongement territorial de l’entrepôt central (63 000 m2) et ses 90 000 références.

Alors que les concessionnaires sont appelés à davantage stocker (rotation de deux mois), Volkswagen met à leur disposition le logiciel Autopart, dont le rôle est de conseiller sur les approvisionnements et la composition des stocks. De plus, le constructeur s’engage à reprendre les invendus trois fois par an contre une fois auparavant. La contrepartie étant que les commandes d’urgence passées malgré les préconisations d’Autopart subiront un surcoût entre 10 et 12 %, deux fois plus élevés que par le passé.

Une meilleure profitabilité du business pièces

Le groupe Volkswagen indique que cette révolution logistique n’a entraîné aucun investissement financier et qu’elle devrait être profitable à son réseau qui, en limitant drastiquement les commandes unitaires d’urgence, devrait dégager une meilleure profitabilité de son business pièces tout en offrant une meilleure qualité de service à ses clients.

L’an passé le groupe a réalisé un chiffre d’affaires pièces de 550 millions d’euros, dont 30 % réalisés auprès des MRA. R2D a pour objectif d’accroître cette part de 10 %.

Nous vous recommandons

France Pare-Brise est l’enseigne de vitrage préférée des Français

France Pare-Brise est l’enseigne de vitrage préférée des Français

Dans le palmarès 2022 des meilleures enseignes françaises établi par Capital et l’institut Statista, France Pare-Brise obtient le premier prix dans la catégorie des enseignes de vitrage.La grande enquête annuelle réalisée par le...

A+Glass lance une campagne de communication

A+Glass lance une campagne de communication

Autobacs promeut ses services en atelier

Autobacs promeut ses services en atelier

Auto Sécurité est l’enseigne de contrôle technique préférée des Français

Auto Sécurité est l’enseigne de contrôle technique préférée des Français

Plus d'articles