Le groupe VW et le Canada entendent développer une chaîne logistique durable pour les batteries

Le groupe VW et le Canada entendent développer une chaîne logistique durable pour les batteries

Herbert Diess, P-DG de Volkswagen, et François-Philippe Champagne, ministre canadien de l'Innovation, des Sciences et de l'Industrie (au premier plan), le chancelier allemand Olaf Scholz et Justin Trudeau, Premier ministre canadien (au second plan).

© Volkswagen AG

Le groupe Volkswagen vient de conclure avec le gouvernement canadien un accord relatif à la création de valeur des batteries et à la sécurité de l’approvisionnement en matières premières dans le pays.

Promouvoir l’électromobilité à travers le Canada et par extension dans toute l’Amérique du Nord. Voici l’ambition partagée par le groupe allemand et le gouvernement canadien. Les deux entités, respectivement représentées par Herbert Diess (CEO de Volkswagen) et Justin Trudeau (premier ministre du Canada), se sont engagées à étudier dans quelles mesures le Canada pourra contribuer à la chaîne logistique des batteries du groupe Volkswagen à l’échelle mondiale comme à l’échelle régionale. L’activité de production de cellules de batteries, qui connaît une croissance rapide à l’échelle mondiale, constitue un pilier majeur de la stratégie New Auto de Volkswagen.

Dans cette perspective, la nouvelle société du groupe spécialisée dans ce domaine, PowerCo, est appelée à jouer un rôle central en fédérant l’ensemble des activités mondiales du groupe tout au long de la chaîne de création de valeur relative aux batteries, garantissant ainsi leur disponibilité. « Volkswagen promeut activement la transition vers l’électromobilité, prenant ainsi acte de la responsabilité du secteur automobile dans la lutte mondiale contre le changement climatique, confesse Herbert Diess. Aujourd’hui, notre groupe est non seulement le constructeur qui propose la plus vaste gamme de modèles électriques à ses clients, mais aussi celui qui a mis en place une stratégie ambitieuse en matière de développement des batteries et des dispositifs de chargement. Il est indispensable pour nous de travailler main dans la main avec les gouvernements du monde entier pour pouvoir atteindre les objectifs climatiques que nous nous sommes fixés ».

Une source de matières premières

Pour assurer le développement d’une production durable des batteries, les deux parties entendent s’appuyer sur des critères environnementaux, sociaux et gouvernance (ESG) et renforcer la coopération entre PowerCo et le secteur minier canadien. L’un des principaux enjeux de cette collaboration est la fourniture de matières premières critiques comme le lithium, le nickel ou encore le cobalt.

À terme, le groupe Volkswagen envisage d’implanter une gigafactory dédiée aux batteries en Amérique du Nord. La sélection des sites de production potentiels est actuellement à l’étude. Avec l’ensemble de ses marques, le groupe Volkswagen compte proposer une gamme de 25 modèles électriques d’ici à 2030.

Nous vous recommandons

Nissan Sunderland s’électrifie

Nissan Sunderland s’électrifie

L’usine Nissan de Sunderland (Grande-Bretagne) vient d’intégrer l’assemblage des motorisations e-Power et Hybrid. Une étape importante pour cette usine, appelée à abriter un écosystème électrique complet dans le cadre du projet...

26/09/2022 | UsineVéhicule électrifié
Alpine annonce la création de l’Alpine R&D Lab

Alpine annonce la création de l’Alpine R&D Lab

Essai - Nissan Juke Hybrid : belle maturité

Essai - Nissan Juke Hybrid : belle maturité

Le groupe Volkswagen branche ses véhicules électriques sur le réseau du groupe Elia

Le groupe Volkswagen branche ses véhicules électriques sur le réseau du groupe Elia

Plus d'articles