Le marché automobile français encore à l'arrêt en novembre 2021

Christophe CARIGNANO

Sujets relatifs :

, ,
Le marché automobile français encore à l'arrêt en novembre 2021

Au cours du mois de novembre, 121 995 voitures neuves particulières ont été vendues en France, soit une nouvelle baisse de 3,21 % par rapport au mois de novembre 2020.

© Auto Infos

Sous la pression de la pénurie des semi-conducteurs, le marché automobile français des voitures particulières accuse une baisse de 3,21 % par rapport à 2020 et de 29,37 % par rapport à 2019. 

D'après les données mensuelles fournies par la PFA à partir des bases AAA Data, le marché automobile français des voitures particulières affiche, sans surprise, une forte baisse de - 29,37 % par rapport à 2019, dernière année de référence depuis la crise sanitaire. Le volume des immatriculations n'est pas bon non plus si l'on prend comme base de référence la même période en 2020.

En effet, en novembre 2021, avec 121 995 immatriculations, le marché français des voitures particulières neuves accuse une baisse de 3,21 % en données brutes par rapport à novembre 2020. Le marché des véhicules utilitaires légers enregistre, lui, un repli de 12,04 % pour un total de 31 779 unités.

1,5 million d'immatriculations sur les onze premiers mois de l'année

Au cumul des onze premiers mois de l'année, le marché français VP reste bloqué à un total de 1 500 887 unités. La barre de 1,7 million d'unités pour l'année 2021 semble désormais hors d'atteinte. La crise des semi-conducteurs et la chute du marché des particuliers expliquent bien entendu cette grande difficulté du marché français à retrouver son niveau de 2019. Pour rappel, la baisse sur cette période est de 25,07 % par rapport à cette dernière année complète hors crise liée au Covid.

Quelques marques parviennent encore à livrer des véhicules

En novembre 2021, on remarque que certains constructeurs sont plus impactés par la crise des semi-conducteurs. Toutefois, certaines marques s'en sortent mieux que d'autres, à l'image de Citroën (+ 14,69 %) ou encore Dacia (+ 66,62 %). Le groupe Stellantis affiche une baisse de - 10,83 %. À l'exception de Citroën, les ventes des autres marques restent orientées à la baisse : Alfa Romeo (- 36,89 %), DS (- 16,83 %), Fiat (- 0,52 %), Opel (- 20,13 %) ou encore Peugeot (- 22,60 %). Son concurrent, le groupe Renault, s'en sort mieux, avec une hausse des immatriculations de 7,79 %. Les ventes de Renault chutent toutefois de 10,93 %. Enfin, le groupe Volkswagen, premier importeur en France, enregistre une baisse de - 21,9 %.

Pour accéder aux autres données du marché VP en novembre 2021, c'est ici. 

Nous vous recommandons

Hess automobile à la tête de neuf ateliers Speedy

Hess automobile à la tête de neuf ateliers Speedy

Hess Automobile diversifie ses activités. Le groupe de distribution automobile vient de reprendre neuf centres de réparation rapide sous enseigne Speedy.Le groupe de distribution Hess Automobile vient d'acquérir neuf ateliers Speedy dans...

07/10/2022 | Après-venteSpeedy
#CONNECT distribution 2022 : rendez-vous à La Baule les 8 et 9 novembre prochains

#CONNECT distribution 2022 : rendez-vous à La Baule les 8 et 9 novembre prochains

Plan de sobriété énergétique : ce qui va changer pour les flottes

Plan de sobriété énergétique : ce qui va changer pour les flottes

Où en est Tesla à l’échelle mondiale ?

Où en est Tesla à l’échelle mondiale ?

Plus d'articles