Le marché de l'occasion a été dynamique en 2019

Fabio CROCCO
Le marché de l'occasion a été dynamique en 2019

Le marché de l'occasion a été dynamique en 2019

Avec une croissance de près de 2 %, le marché de l’occasion s’est très bien porté l’an dernier. Il s’est vendu 2,61 véhicules d’occasion pour 1 neuf.

L’année 2019 aura été profitable pour le marché du véhicule d’occasion, qui enregistre une hausse de près de 2 % et 5 777 204 immatriculations. Les véhicules de moins de 5 ans ont tiré le marché avec une croissance de 7,7 %. Les véhicules les plus âgés (à partir de 10 ans) avaient vu leur part de marché se réduire en 2018. Cette tendance s’est arrêtée en 2019, et les volumes sont repartis à la hausse. Le seul segment en constante régression depuis des années est celui de 6 à 10 ans : les motorisations Diesel y perdent 4,4 %, et les offres essence ne sont pas encore très abondantes.

61 % de diesels

Les motorisations essence continuent leur progression (+ 8,5 % avec une part de marché de 37,2 %) dans un marché encore largement dominé par les Diesel (60,7 %). Ces dernières ont perdu 2 % de part de marché mais sont restées stables en volume. Les motorisations alternatives progressent vigoureusement, mais dans un volume restant faible par manque d’offres sur le marché. L’hybride augmente de 25,7 % avec une part de marché de 1,4 % et les véhicules électriques, de 57,2 % avec une part de marché de 0,3 %.

Les marques françaises en perte de vitesse

Les marques françaises enregistrent des résultats mitigés avec Renault en très léger recul en volume (– 0,67 %), alors que Peugeot et Citroën progressent respectivement de 2,7 % et 1,3 %. Néanmoins, ces chiffres sont inférieurs à la moyenne du marché, indiquant une légère perte de part de marché. DS Automobiles entre dans le top 25 avec la plus forte croissance de ce classement (+ 30,2 %) et 25 665 occasions immatriculées. Dacia présente la deuxième meilleure hausse avec 20,6 % de progression et un volume de 130 701 unités. Les marques allemandes grimpent à des rythmes supérieurs à la moyenne du marché. Parmi les autres marques ayant progressé le plus en un an se trouvent Toyota (+ 9,1 %), Skoda (+ 19,3 %), Hyundai (+ 10,6 %), Kia (+ 11,2 %) et Volvo (+ 13,8 %). À noter que Nissan (– 4,1 %) et Alfa Romeo (– 5 %) enregistrent les pires performances du top 25.

La Renault Clio reste le modèle le plus vendu avec 390 995 unités, mais ne progresse que très légèrement (+ 0,2 %). « Peugeot se classerait en réalité en première place si les générations 205-208 étaient consolidées avec un total de 401 606 unités et une progression globale de 2,4 % », souligne le site AutoScout24. La plus forte hausse du top 25 concerne la Dacia Sandero, qui entre dans ce classement avec une progression record de 29,6 %.

Nous vous recommandons

La Feda veut clarifier la suppression de la TGAP

La Feda veut clarifier la suppression de la TGAP

La Feda et la CGI réclament au gouvernement des règles claires pour tous les opérateurs quant à l'abrogation de la TGAP, notamment sa rétroactivité.L'organisation professionnelle et la CGI viennent de saisir Olivier Dussopt, ministre...

15/10/2021 | FedaTaxes
Salesfactory Automotive recense les garages

Salesfactory Automotive recense les garages

Eurorepar étoffe sa gamme de lubrifiants

Eurorepar étoffe sa gamme de lubrifiants

Castrol Engine Shampoo redonne vie au moteur

Castrol Engine Shampoo redonne vie au moteur

Plus d'articles