Le marché des flottes limite la casse en août

Le marché des flottes limite la casse en août

Le marché des flottes limite la casse en août

Comme tous les mois, le Baromètre des flottes de l’Arval Mobility Observatory rend compte de l’évolution des ventes de voitures et d’utilitaires neufs aux entreprises. Le mois dernier, en août 2020, 47 277 nouveaux véhicules sont venus grossir leurs flottes.

Pas de vacances en août pour le marché des véhicules d’entreprise. « Malgré un repli de 6,27 % en août, avec 47 277 immatriculations de VP et VUL enregistrées, le marché du véhicule d’entreprise poursuit sa “ remontada ” », note l’Arval Mobility Observatory. Ce marché spécifique des ventes B to B « fait mieux que le marché global » sur la même période, relève l’organisme dans son Baromètre mensuel.

Depuis le début de l’année, le volume des ventes de véhicules auprès des entreprises est cependant nettement inférieur à celui de la même période l’an dernier. Sur les huit premiers mois de l’année, le marché recule de 25,63 % et s’établit à 430 123 véhicules livrés (VP + VUL). Toutefois, là encore, il s’agit d’une meilleure performance que celle affichée par le marché automobile national.

Les ventes de VUL plus dynamiques

Dans le détail, le marché entreprise accuse donc un repli de 6,27 % en août. Si la crise sanitaire née de la pandémie de Covid-19 justifie, comme les mois précédents, ce ralentissement du renouvellement des parcs, « la base de comparaison explique également en partie cette chute puisque le mois d’août 2019 avait été particulièrement marqué par les livraisons de véhicules neufs en anticipation de changements de normes environnementales », rappelle l’Arval Mobility Observatory.

En observant la typologie des véhicules mis à la route le mois dernier, il apparaît que les immatriculations de véhicules particuliers sont en baisse de 7,94 %, à 28 101 unités, tandis que celles de véhicules utilitaires légers régressent d’à peine 3,72 % et pointent à 19 176 unités.

Côté énergies, les véhicules électrifiés ont le vent en poupe. Un succès renforcé par un regain d’intérêt pour certains modèles, comme le Mitsubishi Outlander PHEV, en raison des généreuses aides gouvernementales et l’arrivée massive de nouveaux modèles sur le marché. Signalons notamment chez Renault la Clio en version hybride ou encore les Mégane Estate et Captur en hybride rechargeable, chez Ford le Kuga PHEV ou encore, du côté de BMW, les X1 et X3 PHEV.

Ainsi, les mises à la route d’hybrides en flottes progressent de 40,22 % (soit 2 960 véhicules supplémentaires), celles d’hybrides rechargeables de 382,72 % (pour 2 095 véhicules immatriculés) et celles d’électriques de 31,04 % (1 351 véhicules acquis).

• Type de véhicules : pour les VP, comme pour les VUL, les immatriculations sont en baisse : – 7,94 % pour les VP (28 101 unités) et – 3,72 % pour les VUL (19 176 unités).

Nous vous recommandons

En France, 50 % des flottes automobiles capables de passer à l'électrique en restant rentables selon Geotab

Etude

En France, 50 % des flottes automobiles capables de passer à l'électrique en restant rentables selon Geotab

Selon une étude européenne menée par le télématicien, la moitié des parcs automobiles français de véhicules commerciaux sont aujourd'hui en capacité d'assurer leur transition vers l'électrique tout en restant rentable. Un résultat...

Quelles mobilités pour quelle région du monde ?

Quelles mobilités pour quelle région du monde ?

La Renault Mégane E-Tech prend la tête des ventes de véhicules électriques

La Renault Mégane E-Tech prend la tête des ventes de véhicules électriques

Les prix du carburant et le dernier kilomètre en tête des préoccupations des flottes pour cet hiver

Les prix du carburant et le dernier kilomètre en tête des préoccupations des flottes pour cet hiver

Plus d'articles