Le marché des VUL connaît (lui aussi) la crise

Le marché des VUL connaît (lui aussi) la crise

Le marché des VUL connaît (lui aussi) la crise

Les ventes européennes d’utilitaires légers ont plongé ces derniers mois. Un effet de la crise sanitaire liée au Covid-19 qui préoccupe l’ensemble des constructeurs européens.

Les véhicules utilitaires légers (VUL) sont un formidable relais de croissance pour les constructeurs automobiles qui en proposent à leur catalogue… à condition que la demande soit présente. Or, depuis le début de l’année, selon les données de l’Association européenne des constructeurs automobiles (ACEA), les ventes de ces véhicules ont chuté de 35 % en Europe. Seuls 385 405 VUL ont été commandés, contre 593 580 au cours du premier quadrimestre 2019.

Si les ventes d’utilitaires légers (– 3,5 t) ont commencé à patiner dès le début de l’année, la crise sanitaire liée au Covid-19 n’a pas arrangé les choses.

En avril, ces ventes ont régressé de 70 % en Europe, avec environ 46 000 véhicules réservés. Soit moins d’un tiers du volume écoulé à la même période un an plus tôt. Tous les pays composant le marché européen ont vu leurs commandes se réduire. L’Espagne accuse une baisse de 91 % des ventes, l’Italie de 90 %. Pour le marché français, cette régression atteint 84 % avec 7 000 commandes enregistrées.

La reprise de l’activité permise par le déconfinement de la population, ainsi que l’arrivée de nouveaux modèles – dont plusieurs véhicules 100 % électriques –, devraient permettre au marché de reprendre progressivement des couleurs dans les prochains mois.

Nous vous recommandons

Economie : 59 % des Français ont vu leur budget automobile augmenter

Etude

Economie : 59 % des Français ont vu leur budget automobile augmenter

Le contexte économique inflationniste a de lourdes conséquences financières sur les dépenses des Français, notamment en matière de transport. Près de 6 automobilistes sur 10 ont ainsi vu leurs frais s’envoler, une situation forçant...

18/05/2022 | AssuranceEconomie
En Europe, les motorisations diesel ne représentent plus que 17 % des ventes de véhicules neufs

En Europe, les motorisations diesel ne représentent plus que 17 % des ventes de véhicules neufs

Les ventes d’électriques régressent entre mars et avril 2022

Les ventes d’électriques régressent entre mars et avril 2022

Mobilité et incivilité : 8 Français sur 10 l’ont déjà expérimentée

Etude

Mobilité et incivilité : 8 Français sur 10 l’ont déjà expérimentée

Plus d'articles