Le marché du contrôle technique en hausse de 0,7 %

Victoire de Faultrier-Travers

Sujets relatifs :

, ,
Le marché du contrôle technique en hausse de 0,7 %

Le marché du contrôle technique en hausse de 0,7 %

L’organisme technique central (OTC) vient de dévoiler le bilan d’activité pour l’année 2020 du contrôle technique.

Le marché du contrôle technique des véhicules légers enregistre un léger rebond de 0,7 %en 2020 par rapport à 2019, et ce malgré la crise sanitaire. Cependant, cette petite embellie ne permet pas de retrouver un niveau conforme à l’évolution du parc. Malgré un total de 25 millions de contrôles techniques réalisés en 2020, le marché demeure en dessous du niveau de 2018 avec près de 800 000 contrôles en moins (soit une baisse de 3,56 %). Le CNPA rappelle avoir alerté le ministère de l’Intérieur en 2020 sur le phénomène « d’évitement du contrôle technique par les automobilistes » et ses conséquences sur la sécurité routière et sur les émissions polluantes des véhicules.

Les VUL évitent le contrôle anti-pollution

Ce phénomène « d’évitement » s’amplifie depuis deux ans, en particulier en ce qui concerne les VUL et le contrôle anti-pollution. Ainsi, les chiffres du contrôle technique des véhicules utilitaires sont « préoccupants » pour le CNPA. Pour mémoire, selon la règlementation en vigueur, les utilitaires sont soumis à un contrôle technique réglementaire tous les deux ans et à un contrôle anti-pollution complémentaire. Près de la moitié des VUL ayant effectué leur contrôle technique réglementaire en 2019 n’ont pas effectué leur contrôle pollution en 2020 (soit 1 245 880 contrôles pollution), soit une baisse de 21,4 % par rapport à 2019.

Par ailleurs, les taux de contre-visite témoignent de la dégradation du parc des VUL. Les véhicules utilitaires de moins de quatre ans ont un taux de contre-visite de 10,48 % (dont 0,41 % en critique) quand les véhicules particuliers sont à 4,28 %. Les VUL entre 4 et 7 ans atteignent un taux de 14,29 % (dont 0,37 % en critique) contre 7,23 % pour les véhicules particuliers. De 7 à 10 ans, le taux de contre-visite est de 18,75 % (dont 0,75 % en critique). Pour les plus de 10 ans, ce taux atteint les 28,31 % (dont 1,68 % en critique).

Le CNPA propose d’« aligner » le calendrier des contrôles des VUL à celui des poids lourds afin d’améliorer la sécurité routière, mais aussi de réduire les émissions polluantes et d’allonger la durée de vie de ces véhicules.

Nous vous recommandons

Journée de la filière automobile : Luca de Meo Renault estime que la France peut encore rattraper son retard

Journée de la filière automobile : Luca de Meo Renault estime que la France peut encore rattraper son retard

Dans une brillante allocution, Luca de Meo, directeur général du groupe Renault, a pointé les lacunes actuelles de la France et de l’Europe, tout en estimant qu’il n’était pas trop tard pour retrouver une part importante de la...

26/10/2021 | FleetAftermarket
Autopromotec 2022 : des exposants encore attendus

Autopromotec 2022 : des exposants encore attendus

[Vidéo] Devenir un spécialiste de la reproduction de clés avec Silca

[Vidéo] Devenir un spécialiste de la reproduction de clés avec Silca

Castrol lance sa gamme Transmax pour transmissions

Castrol lance sa gamme Transmax pour transmissions

Plus d'articles