Le marché du VO sous tension en octobre

Fabio CROCCO

Sujets relatifs :

, ,
Le marché du VO sous tension en octobre

En octobre, il s'est vendu 4,3 occasions pour 1 voiture neuve.

© Renault

Le fort recul des ventes de véhicules neufs pénalise l’offre en voitures d’occasions par manque de renouvellement. Les ventes VO régressent et les prix grimpent.

En octobre, le marché du véhicule d'occasion a enregistré 505 137 immatriculations, soit un repli de 13,4 % par rapport à la même période en 2020 (- 5 % par rapport à octobre 2019). Les professionnels ont écoulé 38 % des volumes. Les marques françaises, à l'exception de DS, sont toutes en nette perte aussi bien en volume qu'en part de marché. Signalons toutefois que depuis le début de l'année, les ventes de véhicules d'occasion ont progressé de 9,8 % (soit + 13,1 % par rapport la même période en 2020 et de + 4,3 % par rapport à 2019).

Le segment des VO très récents (1 an) souffre d'un manque de mises en circulation en 2020. Il accuse un repli de - 38,9 % en volume, soit une baisse de - 29,4 % en part de marché. Le segment des 2-5 ans se porte relativement bien avec un recul de 2,7 % en volume et + 12,3 % en part de marché. Les occasions de plus de 16 ans continuent de progresser en part de marché de 3,9 %. Le segment des 11 à 15 ans demeure stable.

Les motorisations essence accusent une perte de - 13,6 % en volume (- 0,3 % en part de marché). Les véhicules diesel perdent du terrain avec un recul de - 17,6 % en volume (- 4,9 % en part de marché). Les motorisations hybrides et électriques sont toujours en nette progression aussi bien en volume qu'en part de marché (3 %) avec respectivement un bond de + 63,09 % et de + 97,41 %.

En octobre, il s'est vendu 4,3 occasions pour 1 voiture neuve. Le marché du véhicule neuf s'écroule avec 118 521 immatriculations, soit un repli de 27,4 % par rapport à 2020 et un recul de 37,3 % par rapport à 2019. Le marché du neuf reste toutefois positif depuis le début de l'année 2021 avec une progression de 3 %. Cependant, il reste largement en retrait par rapport à 2019 (- 24,7 %).

« Les  stocks sont en train de fondre chez les concessionnaires et les spécialistes de l'occasion. Dans le même temps, les prix sont en nette augmentation : + 11.5 % par rapport au début de l'année », analyse Vincent Hancart, directeur général d'AutoScout24 France.

Nous vous recommandons

Le Garac a organisé sa 1ere cérémonie de remise des diplômes du supérieur

Le Garac a organisé sa 1ere cérémonie de remise des diplômes du supérieur

Le 25 novembre dernier était organisé la 1ere cérémonie de remise des diplômes du supérieur du Garac pour les promotions 2020 et 2021 des licences OMSA et de formation d’ingénieur du Garac.Sous le parrainage bienveillant de Francis...

08/12/2021 | FormationGARAC
Aniel Marketplace en plein essor

Aniel Marketplace en plein essor

Bosch Classic a organisé son premier séminaire

Bosch Classic a organisé son premier séminaire

Le 100 % électrique menace les emplois du secteur automobile européen

Etude

Le 100 % électrique menace les emplois du secteur automobile européen

Plus d'articles