Le marché du véhicule d'occasion recule de 5,1 % en mai 2022

Christophe CARIGNANO
Le marché du véhicule d'occasion recule de 5,1 % en mai 2022

Le marché du véhicule d'occasion poursuit sa baisse en mai 2022.

© Groupe Thivolle / Renault Group

Plombé par un repli de 19,4 % des véhicules d'occasion récents, le marché VO enregistre une nouvelle baisse de 5,1 % pour un total de 444 204 unités immatriculées.

Selon les données fournies par AutoScout24, la contraction du marché de l’occasion se poursuit en mai avec une baisse des immatriculations de - 5,1 %, soit 444 204 unités. Par rapport au mois de mai 2021, qui comptait deux jours ouvrables en moins, la perte aurait été de - 14,2 % à jours ouvrables constants. Ce volume est également en retrait par rapport au niveau pré-Covid de - 7,9 %. Il s'est vendu 3,5 véhicules d'occasion pour 1 neuf.

Les bons résultats de Kia et Hyundai

Les marques françaises – Renault (- 2,3 %), Peugeot (- 1,6 %) et Citroën (- 1,7 %) – perdent quelques points en part de marché. De son côté, DS affiche une progression de + 11,6 % en part de marché et de + 5,9 % en volume. Les marques allemandes premium sont, grosso-modo, à l’équilibre avec la tendance du marché : BMW (+ 0,2 %), Audi (- 0,4 %) et Mercedes (+ 3 %) en part de marché. Porsche progresse en volume (+ 1,6 %) et en part de marché (+ 7,1 %). C’est également le cas de Mini en hausse de + 5,1 % en volume et + 10,8 % en part de marché. Côté généralistes, la plupart des marques évoluent à la baisse. Volkswagen est en léger retrait (- 0,1 %). Le repli est plus marqué du côté de Ford (- 4,1 %) d'Opel (- 4,4 %), de Fiat (- 3,9 %) ou de Nissan (- 3,5 %). En revanche, certaines marques se distinguent comme Toyota avec un solide + 12,4 %, Suzuki (+ 5 %) ou Skoda (+ 5,3 %). Les Coréennes continuent à afficher d’excellents résultats avec Kia (+ 9,1 %) et Hyundai (+ 14,7 %) en part de marché.

Les véhicules récents plombent le marché

Le segment des véhicules d’1 an et moins souffre toujours d'un manque de mises en circulation en 2020 et en 2021. Il perd 19,3 % en volume (soit une diminution de - 15 % en part de marché). Le segment des 2-5 ans voit son volume diminuer de 5,4 % et reste stable en part de marché (- 0,3 %). Les véhicules plus anciens (plus de 16 ans) continuent à susciter de l’intérêt avec une augmentation significative en volume de + 6,2 % mais une bonne progression de leur part de marché (+ 12 %). Les autres segments d’âge sont plus ou moins en ligne avec la moyenne.

Le diesel en baisse de 12,5 %

Le rééquilibrage diesel-essence se poursuit avec une baisse de 12,5 % des diesel en volume et - 7,8 % en part de marché. Les motorisations essence augmentent leur part de marché de + 5,8 % dans un volume en ligne avec celui de 2021. Les immatriculations des occasions électriques continuent à progresser en volume (+ 58,7 %) et en part de marché (67,3 %). Les hybrides progressent également vigoureusement (+ 34,7 %) en volume et en part de marché (+ 41,9 %).

Nous vous recommandons

Le groupe de distribution automobile LG ouvre une nouvelle concession Mercedes-Benz

Le groupe de distribution automobile LG ouvre une nouvelle concession Mercedes-Benz

Le 4 juillet 2022, le groupe LG, dirigé par Ludovic Garcia, a ouvert les portes de sa nouvelle concession Mercedes-Benz aux normes MAR2020 à Pamiers, dans l’Ariège. Le groupe va y distribuer des véhicules particuliers et utilitaires.Le...

VinFast débute la présentation de son SUV VF8 en France

Vu sur les réseaux sociaux

VinFast débute la présentation de son SUV VF8 en France

Paris Automotive Week : le Mondial de l'Automobile ouvre sa billetterie

Événement

Paris Automotive Week : le Mondial de l'Automobile ouvre sa billetterie

Volkswagen Group France confirme un contrat d'agence « non-genuine » pour ses réseaux

Volkswagen Group France confirme un contrat d'agence « non-genuine » pour ses réseaux

Plus d'articles