Le marché VO toujours soutenu en octobre

Frédéric MARTY

Sujets relatifs :

, ,
Le marché VO toujours soutenu en octobre

Le marché VO toujours soutenu en octobre

Le marché français du véhicule d’occasion a augmenté de 9,7 % au mois d’octobre selon les données d’AutoScout24. Un niveau particulièrement élevé, avec 583 207 immatriculations.

Selon les chiffres d’AutoScout24, le marché du véhicule d’occasion a enregistré une hausse soutenue au mois d’octobre, avec 583 207 immatriculations. Un résultat en progression de 9,7 % par rapport à octobre 2019 et à seulement 2 537 unités du record établi au mois de juin dernier. Ces chiffres confirment un décalage avec le marché du véhicule neuf, qui a baissé de 9,5 % en octobre. Si le marché VN reste à - 26,9 % sur les dix premiers mois de l’année, celui du VO a quasiment récupéré son retard, avec une baisse cumulée de 5 %. Cependant, la mise ne place d’une nouvelle période de confinement risque de mettre fin aux espoirs de rattrapage total. Seule consolation pour les professionnels, la vente d’un modèle d’occasion par Internet reste sans doute plus facile que celle d’un véhicule neuf. Ce domaine profite ainsi d‘un niveau de digitalisation supérieur et de l’autorisation de déplacement chez un professionnel afin de prendre livraison d’un véhicule. Seule la limite géographique imposée par le confinement restreint la zone de chalandise. Chaque lead devra donc être pleinement exploité pendant cette période.

Pénurie de jeunes VO

Les ventes de voitures de moins d’un an ont chuté de 22,3 % en octobre. Un résultat sans surprises en raison du succès de ces véhicules les mois précédents. Les stocks sont donc au plus bas chez les professionnels. Au contraire, le segment des modèle âgés d’un an progresse quasiment comme le marché, avec une hausse de 8,5 %. Le créneau le plus en vogue reste cependant celui des autos âgées de 2 à 5 ans, dont les transactions ont augmenté de 17,8 %. Sur les 144 829 immatriculations représentées par ces voitures en octobre, près de 55,1 % ont une motorisation diesel. Sur l’ensemble des véhicules d’occasion de 2 à 15 ans, cette part grimpe à 57,2 %. Si l’effet parc est incontestable, le choix des clients démontre cependant un attachement aux consommations réduites offertes par le gasoil. Cet attachement au diesel n’empêche pas les motorisations hybrides et électriques de progresser, même si les stocks déjà bien entamés limitent cette croissance à 73,5 % pour les hybrides et 46,4 % pour les électriques. Au-delà de ces critères d’âge et de motorisation, nombreuses sont les marques qui tirent leur épingle du jeu.

Peugeot et les Allemands

Parmi les marques les mieux loties au mois d’octobre, figurent Peugeot (+ 11,8 %), le trio premium Audi (+ 19,5 %), BMW (+ 13,6 %) et Mercedes (+ 12,8 %), ainsi que Volkswagen (+ 11,4 %). D’autres acteurs comme Toyota (+ 11,5 %), Dacia (+ 11,3 %), Seat (+ 12,6 %), Mini (+ 17,6 %), Hyundai (+ 15,7 %), Kia (+ 20 %) et Volvo (+ 13,7 %) ont également profité de ce mois d’octobre. Au contraire, Renault (+ 6,4 %), Citroën (+ 4 %), Opel (+ 2,2 %), Fiat (+ 7,1 %), Nissan (+ 8,6 %) et Skoda s’en sortent un peu moins bien. Cependant, cet élan global risque de souffrir dès ce mois de novembre, comme le souligne Vincent Hancart, directeur général d’AutoScout24 France. « Il est à craindre que le second confinement marque l’arrêt de cette belle dynamique observée au lendemain du premier confinement, avec un marché qui avait pratiquement récupéré toutes ses pertes. La possibilité existe de faire livrer son véhicule par le professionnel avec un contact réduit au minimum. Mais il n’est pas sûr que cela puisse suffire pour pouvoir évaluer et essayer un véhicule d’occasion par définition unique. Cela devrait dans tous les cas profiter aux jeunes occasions où le risque est plus limité ». La fin d’année risque en effet d’être compliquée.

Nous vous recommandons

FMMC : TotalEnergies promeut la mobilité électrique

FMMC : TotalEnergies promeut la mobilité électrique

En partenariat avec votre Fleet & Mobility Managers Club, TotalEnergies a organisé un atelier avec des gestionnaires de parc sur la station HPC de dernière génération de Limours-Janvry. L’occasion d’appréhender concrètement...

BMW se prépare à une interdiction anticipée des moteurs thermiques

BMW se prépare à une interdiction anticipée des moteurs thermiques

Stand 14 s’offre un nouvel écrin pour ses 40 ans

Reportage

Stand 14 s’offre un nouvel écrin pour ses 40 ans

Auto1 déploie une nouvelle fonctionnalité pour faciliter les ventes de VO à marchands

Auto1 déploie une nouvelle fonctionnalité pour faciliter les ventes de VO à marchands

Plus d'articles