Le mariage entre Bugatti et Rimac est concret

Yelen BONHOMME-ALLARD
Le mariage entre Bugatti et Rimac est concret

Feu vert pour la joint-venture Bugatti-Rimac.

Quatre mois après l’annonce de ce rapprochement, Porsche, Bugatti et Rimac écrivent les premières lignes d’un avenir commun. En vue de la création de cette coentreprise, Volkswagen avait cédé à Porsche l’intégralité de sa participation au sein du capital de Bugatti en juillet 2021.

« Il est difficile de trouver une meilleure union que Rimac et Bugatti. Les capacités d’électrification de Rimac et la rapidité de ses opérations complètent parfaitement l’héritage et le savoir-faire exceptionnels de Bugatti » a réagi le nouveau patron de 33 ans. Détenue à 55 % par le groupe croate et 45 % par Porsche (qui est entré au capital de Rimac en 2018 à hauteur de 22 %), la coentreprise Bugatti-Rimac investit Sveta Nedelja, située en Croatie, sous la tutelle de son PDG, Mate Rimac, qui n’est autre que le fondateur et directeur de Rimac Automobili. « Dans le cadre de la joint-venture, Bugatti et Rimac Automobili continueront à opérer en tant que marques et constructeurs indépendants, et maintiendront leurs sites de production respectifs à Molsheim (France) et Zagreb (Croatie), ainsi que leurs propres canaux de distribution », précisent toutefois les deux entités par voie de presse. Si Bugatti apporte donc son nom, son expérience, son réseau de distribution et son fichier client, Rimac prête son expertise dans le domaine de l’électrification.

Une équipe venant d’horizons divers

Si l’entrepreneur croate est propulsé à la tête de cette coentreprise, de son côté l’ancien dirigeant de Bugatti, Stephan Winkelmann, a quitté son poste au sein de l’entreprise le 31 octobre 2021 afin d’assurer ses différentes missions en qualité de président de Lamborghini. Pour constituer sa nouvelle équipe de direction et en garantir les synergies, Mate Rimac s’est entouré de collaborateurs ayant travaillé dans diverses écuries à l’image de Christophe Piochon qui fut l’ancien directeur de production et co-PDG de Bugatti Automobiles, promu directeur de l'exploitation. De son côté, Larissa Fleischer a été nommée directrice financière. Celle-ci était auparavant directrice de contrôle chez Porsche pour la numérisation et le développement de nouveaux modèles commerciaux. Enfin Emilio Scervo, ancien directeur de l’ingénierie de McLaren, a été désigné comme directeur de la technologie. « Je suis convaincu qu’au sein de notre équipe de direction, nous avons atteint le mélange parfait d’expérience et de connaissances, d’innovation et d’esprit de groupe » approuve Lutz Meschke, vice-président et membre du conseil d’administration en charge des finances de Porsche AG. Ce dernier, à l’instar d’Oliver Blume, président du conseil d’administration de Porsche AG, siègera au conseil de surveillance de la nouvelle société Bugatti Rimac. Ils représenteront ensemble le constructeur de Stuttgart.

Les nouvelles installations de Rimac situées à Sveta Nedelja s’étendront sur une superficie de 200 000 m2 et accueilleront 2 500 employés. Actuellement en cours de construction, celles-ci devraient être opérationnelles en 2023. La structure deviendra également le siège du centre commun de recherche et développement Bugatti-Rimac. Le montant des travaux s’élève à 200 millions d’euros.

Nous vous recommandons

Fiat fait essayer sa 500 durant 48 heures

Fiat fait essayer sa 500 durant 48 heures

Fiat lance une campagne d’essais de sa gamme 500 pendant 48 heures. Le temps pour les clients d’apprécier le véhicule dans les conditions de la vie courante. Une offre proposée à 30 euros par jour.Pour soutenir les ventes de sa...

03/12/2021 | ConstructeursFiat
Aiways vise les 3 000 immatriculations en Europe en 2021 

Aiways vise les 3 000 immatriculations en Europe en 2021

Subaru présente son SUV électrique Solterra

Subaru présente son SUV électrique Solterra

Viaxel devient Sofinco Auto Moto Loisirs

Viaxel devient Sofinco Auto Moto Loisirs

Plus d'articles