Le Nissan Juke passe à l'hybride

Antonin Moriscot

Sujets relatifs :

, ,
Le Nissan Juke passe à l'hybride

Comme son cousin le Renault Captur, le Nissan Juke se décline désormais en hybride essence-électricité.

© Nissan

Jusqu'à présent uniquement disponible avec une motorisation essence, le SUV citadin japonais va recevoir prochainement le renfort d'une motorisation hybride développée par l'Alliance Renault-Nissan-Mistubishi. Soit, celle que l'on retrouve déjà sous le capot de son cousin : le Renault Captur E-Tech. 

Nissan rend son petit crossover Juke encore plus... branché. « La stratégie de produits électrifiés de Nissan prend de l'ampleur et le Juke Hybrid, qui rejoindra la gamme plus tard cette année, représentera une nouvelle étape dans notre ambition stratégique d'électrifier 100 % de notre gamme d'ici 2023 », fait savoir Guillaume Cartier, président de Nissan pour la région AMIEO.

Lancée en 2019, la deuxième génération du SUV urbain japonais accueille donc désormais sous son capot une motorisation hybride essence-électricité sous son capot. Un ensemble développant 140 chevaux, conçu par l'Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi, et constitué par l'association d'un quatre-cylindres 1.6 l de  94 chevaux et d'un bloc électrique de 36 kW (49 ch). Non-rechargeable, le Nissan Juke Hybrid dispose cependant d'une petite batterie de 1,2 kWh permettant de récupérer de l'énergie lors des phases de freinage ou via le moteur thermique. Il s'agit donc de la même architecture hybride que celle proposée sur le Renault Captur E-Tech.

Consommation en baisse de 20 % 

En hybridant le Juke, Nissan annonce l'arrivée d'une motorisation « offrant 25 % de puissance en plus que le moteur à essence actuel, avec une réduction de la consommation de carburant pouvant atteindre 40 % en cycle urbain et jusqu'à 20 % en cycle mixte [sous réserve d'homologation, ndlr] ». 

Le Nissan Juke Hybrid, n'étant pas rechargeable, le constructeur n'avance aucune autonomie en 100 % électrique, toutefois, le véhicule est capable d'évoluer en mode zéro émission jusqu'à 55 km/h et l'usage du seul moteur électrique peut être forcé par le conducteur. À condition que la batterie ait la réserve d'énergie nécessaire pour le faire fonctionner. Un atout toutefois pour circuler dans les ZFE ou les lieux confinés comme les tunnels et parkings.

Nous vous recommandons

Euro NCAP délivre 5 étoiles à l’ID.Buzz et au MG4 mais pas à la Peugeot 408

Euro NCAP délivre 5 étoiles à l’ID.Buzz et au MG4 mais pas à la Peugeot 408

Avant que l’année ne s’achève, l’organisme indépendant d’évaluation de la sécurité automobile a noté sa dernière salve de voitures pour 2022. En tout, 14 véhicules ont passé les crash-tests dont des modèles très attendus...

07/12/2022 | EURO NCAPSécurité
Mercedes-Benz lance l’EQT, son ludospace 100 % électrique

Mercedes-Benz lance l’EQT, son ludospace 100 % électrique

Toyota envisage une version à hydrogène de son pick-up Hilux

Toyota envisage une version à hydrogène de son pick-up Hilux

Les Opel Astra et Astra Sports Tourer carburent aussi à l'électricité

Les Opel Astra et Astra Sports Tourer carburent aussi à l'électricité

Plus d'articles