Le plan du retour de Peugeot aux États-Unis est annulé

Alexandre Guillet

Sujets relatifs :

, ,
Le plan du retour de Peugeot aux États-Unis est annulé

Le plan du retour de Peugeot aux États-Unis est annulé

Comme on s’en doutait depuis la réalisation de la fusion de PSA et FCA en Stellantis, le projet de relance de Peugeot sur le marché américain est aujourd’hui caduc. Priorité est donnée aux marques de FCA dans ce périmètre.

Stellantis a confirmé le 8 mars l’abandon du projet de l’ex-PSA de revenir aux États-Unis avec des véhicules Peugeot, préférant à la place y développer les marques bien implantées de l’ancien ensemble FCA.

« Le contexte a changé et le projet de 2016 pour Peugeot n’est plus d’actualité aujourd’hui », a déclaré à Reuters un porte-parole de Stellantis, confirmant une information d’Automotive News Europe. Et d’ajouter : « Stellantis se concentre sur le développement des marques existantes sur le marché américain ».

Le nouveau groupe rassemble quatorze marques qu’il va devoir positionner stratégiquement selon les principaux marchés mondiaux pour éviter toute cannibalisation et utiliser à plein les économies d’échelle offertes par le rapprochement.

Sur le marché nord-américain, le sixième groupe automobile mondial va donc d’abord miser sur les marques RAM, Dodge, Chrysler, et Jeep, ainsi que sur Alfa Romeo, dont la direction américaine a été confiée à Larry Dominique, qui supervisait jusqu’ici le projet de retour de Peugeot outre-Atlantique.
La relance de Chrysler est prioritaire, au même titre que des ajustements sur les émissions polluantes des modèles RAM, Dodge et Jeep, l’administration Biden allant vraisemblablement donner plus de tours de vis dans ce domaine que celle de Trump.

Ajoutons encore que la répartition des rôles est différente en Amérique latine où Peugeot et Citroën ont aussi une empreinte.

(avec Reuters)

Nous vous recommandons

Stellantis et Samsung SDI vont investir 2,3 milliards d'euros dans une usine de batteries aux États-Unis

Stellantis et Samsung SDI vont investir 2,3 milliards d'euros dans une usine de batteries aux États-Unis

Stellantis et Samsung SDI vont investir plus de 2,3 milliards d'euros dans une coentreprise pour la construction d'une usine de production de batteries pour véhicules électriques à Kokomo dans l’Indiana,aux États-Unis. Cette annonce...

Autopromotec attend plus de 1 300 exposants

Autopromotec attend plus de 1 300 exposants

Drive to Zero : les professionnels de la mobilité décarbonée ont rendez-vous au Grand Palais Éphémère les 6, 7 et 8 avril 2023

Drive to Zero : les professionnels de la mobilité décarbonée ont rendez-vous au Grand Palais Éphémère les 6, 7 et 8 avril 2023

#CONNECT distribution 2022 : rendez-vous à La Baule les 8 et 9 novembre 2022

#CONNECT distribution 2022 : rendez-vous à La Baule les 8 et 9 novembre 2022

Plus d'articles