Industrie : le pôle ElectriCity des Hauts-de-France produira les futurs Renault Scénic, Renault 4, Renault 5 et Nissan Micra électriques

Industrie : le pôle ElectriCity des Hauts-de-France produira les futurs Renault Scénic, Renault 4, Renault 5 et Nissan Micra électriques

Dans quelques mois débutera à Douai, aux côtés de la Mégane E-Tech Electric, la production de la cinquième génération de Scénic. (image d'illustration)

© Renault Group

En accord avec son plan « Re-Nouveau France 2025 », le constructeur français officialise la production de ses futurs véhicules électriques dans ses usines de Maubeuge et Douai, désormais réunies au sein du pôle industriel ElectriCity. Au cours des deux prochaines années, neuf nouveaux véhicules sortiront des chaînes de production françaises, représentant un volume de 700 000 unités par an. 

L'ex-Régie redonne de l'activité à ses usines - manufactures - françaises. Huit mois après le lancement de la nouvelle Renault Mégane E-Tech, et à quelques semaines du Mondial de l'Automobile, où sera présenté un concept-car préfigurant la prochaine R4, le constructeur français « fait le pari de la France et développe son activité sur le territoire national, dans la continuité de l'accord triennal "Re-Nouveau France 2025" », signé avec les organisations syndicales.

Plus concrètement, Renault met à l'honneur son pôle industriel ElectriCity des Hauts-de-France, réunissant les usines de Douai et Maubeuge, en y affectant la production de ses futurs véhicules électriques ainsi que des modèles dérivés pour certains de ses partenaires de l'Alliance.

Les manufactures de Douai et Maubeuge mobilisées 

Fondée en 1970, l'usine Georges-Besse de Douai accueillera la fabrication de la prochaine génération du Renault Scénic - qui pourrait abandonner sa carrosserie de monospace au profit d'un profil davantage typé SUV - ainsi qu'une nouvelle citadine remplaçante de l'actuelle génération de Nissan Micra.

Ces deux modèles 100 % électriques prendront place sur les chaînes aux côtés de l'actuelle Mégane E-Tech Electric... et de la future Renault 5.

Jusqu'à présent spécialisé dans la production des fourgonnettes Renault Kangoo / Nissan Townstar / Mercedes-Benz Citanl'usine de Maubeuge accueillera quant à elle la fabrication de la nouvelle Renault 4.

Ces nouveaux véhicules ne seront cependant pas les seuls modèles Renault "made in France". En effet, le plan du Losange prévoit également la production du Renault Trafic E-Tech Electric (Sandouville), d'une nouvelle génération du Renault Master - et d'un véhicule partenaire - à Batilly, d'un SUV badgé Alpine à Dieppe et d'un autre modèle encore tenu secret.

Des véhicules "made in France" et des embauches à la clé

« Nous faisons de la France le cœur de nos activités électriques avec de nouveaux recrutements dans nos usines et nos centres technologiques, et l'affectation de modèles emblématiques comme les futures Renault 5, Renault 4 et Scénic électriques. Nous faisons tout cela dans la fidélité aux valeurs sociales de Renault Group, avec la volonté concrète d'accompagner nos collaborateurs dans la transition vers les nouveaux métiers de l'automobile, de l'électrique au logiciel. Chez Renault, nous sommes fiers de faire tous ensemble le pari de la France », développe Luca de Meo, le P-DG de Renault Group.

Outre la production sur le territoire national des véhicules précités, l'accord "Re-Nouveau France 2025", prévoit 2 500 embauches sur la période 2022-2024 ainsi que la formation ou la reconversion de 15 000 salariés d'ici 2025.
Dans un communiqué, le constructeur indique avoir déjà recruté 1 000 personnes dont 700 pour ses usines. Les neufs sites industriels de la marque en France devraient encore intégrer 700 nouveaux collaborateurs d'ici la fin de l'année. Ces derniers seront affectés « sur des postes qui ont énormément évolué et intègrent aujourd'hui de plus en plus d'électrification, de digitalisation, d'analyse de data et de pilotage énergétique ». 

Renault Douai  (Usine Georges-Besse) en bref :

  • Création en 1970
  • Superficie de 118 hectares dont 32 de bâtiments couverts
  • 2 305 employés au 31 décembre 2021 (source Renault Group)
  • 1974-1984 : Production de la Renault 5
  • 1981-1988 : Production des Renault 9 et 11
  • 1988-1995 : Production de la Renault 19
  • 1995-2001 : Production de la Renault Mégane I
  • 1996-2022 : Production du Renault Scénic I
  • 2003-2009 : Production des Renault Scénic II / Grand Scénic, Mégane III CC
  • 2009-2016 : Production des Renault Scénic III / Grand Scénic
  • 2015-2022 : Production des Renault Scénic IV / Grand Scénic, Espace V, Talisman / Talisman Estate
  • Depuis 2022, production de la Renault Mégane E-Tech Electric
  • Production à venir du Renault Scénic V et de la remplaçante de la Nissan Micra

Renault Maubeuge en bref :

  • Création en 1969
  • Superficie de 83,6 hectares dont 23,9 de bâtiments couverts
  • 1 538 employés au 31 décembre 2021 (source Renault Group)
  • 1975 : Production de la Renault 15
  • 1989 : Production du Renault Express
  • 1997-2007 : Production du Renault Kangoo I
  • 2003 : Production du Nissan Kubistar
  • 2007-2018 : Production du Renault Kangoo II
  • 2011 : Début de production du Renault Kangoo Z.E. (100 % électrique)
  • 2012 : Production du Mercedes-Benz Citan
  • 2019 : Production du Nissan NV250
  • Depuis 2021 : Production des Renault Kangoo III, Nissan Townstar et Mercedes-Benz Citan

Nous vous recommandons

Des véhicules utilitaires en pleine (r)évolution

Enquête

Des véhicules utilitaires en pleine (r)évolution

Alliances industrielles, montée en gamme et électrification : le marché des véhicules utilitaires légers connaît de nombreux bouleversements... et accueille toujours plus d'acteurs en quête de croissance.Pour les non-initiés, les...

Skoda Enyaq Coupé iV : à ciel ouvert

Vidéo

Skoda Enyaq Coupé iV : à ciel ouvert

La mobilité légère à hydrogène de Pragma Mobility disponible en LLD pour les pros

La mobilité légère à hydrogène de Pragma Mobility disponible en LLD pour les pros

Mobilité hydrogène : Hyvia cherche à séduire les collectivités locales avec son Master CityBus H2-Tech

Vidéo

Mobilité hydrogène : Hyvia cherche à séduire les collectivités locales avec son Master CityBus H2-Tech

Plus d'articles