Le rachat de Via Location par Fraikin en bonne voie

Le rachat de Via Location par Fraikin en bonne voie

Le rachat de Via Location par Fraikin en bonne voie

Saisie du dossier, l’Autorité de la concurrence s’est prononcée sur le projet de rachat de Via Location par Fraikin. L’opération pourra être menée à son terme, mais sous conditions.

Annoncée l’an dernier, la prise de contrôle de Via Location par Fraikin est sur la bonne voie. Pour mémoire, Via Location œuvre dans la location longue durée (avec ou sans conducteurs), la location courte durée, l’entretien et la gestion de parc de véhicules industriels. L’entreprise dispose de 42 agences en France. D’un autre côté, Fraikin, avec 180 agences, dont 111 en France, évolue dans le secteur de la location de véhicules utilitaires industriels frigorifiques et non frigorifiques, ainsi qu’en matière de gestion de flotte et de vente de véhicules d’occasion.

Saisie sur les éventuelles conséquences d’une telle opération, « l’Autorité de la concurrence considère qu’il existe des risques d’atteinte significative à la concurrence au niveau local sur le marché de la location de véhicules utilitaires industriels, pour les véhicules industriels de plus de 3,5 t ». L’organisme va plus loin et précise dans son avis que, dans les villes de Lens, Lesquin, Marseille, Nancy, Toulouse et Valenciennes, l’opération de rachat « pourrait priver les clients d’une alternative concurrentielle satisfaisante ».

Des ajustements nécessaires

Afin d’éviter une telle situation, les deux loueurs ont accepté de prendre un certain nombre de mesures. Plus concrètement, sont évoquées « la cession des agences Via Location situées à Lesquin et Nancy, ainsi que la vente d’une partie des véhicules proposés en location courte durée à Marseille, Toulouse et Valenciennes. En outre, la cession d’une partie des contrats de LLD de Fraikin ou de Via Location dans la zone de Valenciennes » est également sur la table. Comme le précise l’Autorité, cela ne signifie pas la fermeture des agences de location mais un simple changement d’enseigne concrétisé par la reprise des activités par un concurrent.

En menant cette opération à son terme, le groupe Fraikin pourrait rassembler 3 500 collaborateurs et dégager près d’un milliard d’euros de chiffre d’affaires.

Nous vous recommandons

Crise des semi-conducteurs : Renault Group évalue les pertes…

Crise des semi-conducteurs : Renault Group évalue les pertes…

Alors que le constructeur tricolore vient de publier ses résultats financiers pour le troisième trimestre, enregistrant un chiffre d’affaires en repli de 13,4 %, Renault Group évalue sa perte de production automobile liée au manque de...

Avec Stella Vita, Mobilize envisage une « voiture à vivre » solaire

Avec Stella Vita, Mobilize envisage une « voiture à vivre » solaire

Saint-Gobain s’occupera des vitrages de la Machina d’Hopium

Saint-Gobain s’occupera des vitrages de la Machina d’Hopium

Volvo Cars entrera en Bourse fin octobre

Volvo Cars entrera en Bourse fin octobre

Plus d'articles