Le réseau de recharge public Eborn géré par Easy Charge et le FMET

Clotilde Gaillard
Le réseau de recharge public Eborn géré par Easy Charge et le FMET

Le réseau de recharge public Eborn géré par Easy Charge et le FMET

Avec le Fonds de modernisation écologique des transports (FMET) appartenant à Demeter, la filiale de Vinci Autoroutes et Vinci Énergies dédiée à la mobilité électrique, Easy Charge, se voit désormais confier l’exploitation du réseau de bornes de recharge électrique Eborn.

S’appuyant sur l’expertise des branches Autoroutes et Énergies de la société Vinci, Easy Charge vient de remporter le contrat de délégation de service public de recharge Eborn. Regroupant onze syndicats d’énergie départementaux du sud-est de la France – Allier, Alpes-de-Haute-Provence, Hautes-Alpes, Ardèche, Drôme, Isère, Loire, Haute-Loire, Savoie, Haute-Savoie et Var –, ce dernier a été conçu pour accompagner le déploiement de l’électromobilité des territoires à travers un système unique de recharge électrique. Celui-ci compte 1 200 bornes mises à la disposition des conducteurs de véhicules électriques ou hybrides rechargeables et accessibles en 22 kW ou 50 kW.

Easy Charge, associé au FMET, aura donc pour mission la gestion de l’exploitation, du développement et de la maintenance du maillage Eborn (né en 2015) pendant les huit prochaines années de la concession. En plus d’optimiser les services proposés aux usagers Eborn, les deux partenaires devront également étendre et densifier l’actuel réseau interdépartemental en assurant la présence minimale d’un point de charge tous les 30 kilomètres. Le tout en renforçant les sites à fort potentiel, et cela d’ici à fin 2021… Pour relever ce défi, le tandem s’engage sur de vastes plans d’investissement, permis grâce aux capacités financières de Demeter, leader européen du capital pour la transition énergétique et écologique, et aux 200 millions d’euros du Fonds de modernisation écologique des transports.

Une centaine de bornes en plus en 2022

Convaincu « que les expertises et connaissance du groupement Easy Charge – FMET en matière d’écomobilité vont nous permettre de répondre aux besoins des usagers mais également à l’essor du parc d’automobiles électriques dans nos territoires » Gilles François, représentant le réseau Eborn, prévoit l’installation d’une centaine de bornes supplémentaires à l’horizon 2022. Accompagner les collectivités dans leur désir de mobilité durable, un objectif ambitieux que Christophe Hug, président d’Easy Charge, entend lui aussi atteindre avec enthousiasme. Il faut dire que ce rapprochement constitue « la première délégation de service public pour des bornes de recharge de véhicules électriques accordée sous forme de concession en France, et nous sommes très heureux d’avoir été retenus comme délégataire, conjointement avec le FMET », souligne-t-il.

Nous vous recommandons

Jean-Dominique Senard : « Renault est en train de rebondir sous la houlette de Luca de Meo malgré un contexte difficile »

Jean-Dominique Senard : « Renault est en train de rebondir sous la houlette de Luca de Meo malgré un contexte difficile »

Dans le cadre du plan Renaulution, le projet Refactory s’inscrit au cœur de la stratégie de développement industriel et durable engagée par le groupe. Celui-ci a vocation à être déployé plus largement en Europe, comme au sein de...

1 000 km en Hyundai Nexo : l'hydrogène plus fort que le gazole ?

Événement

1 000 km en Hyundai Nexo : l'hydrogène plus fort que le gazole ?

Ionity inaugure sa 83e station de recharge en France

Ionity inaugure sa 83e station de recharge en France

Shell et Nio signent un accord de partenariat très ambitieux

Shell et Nio signent un accord de partenariat très ambitieux

Plus d'articles