Le réseau Peugeot Motocycles distribuera la marque BSA

Le réseau Peugeot Motocycles distribuera la marque BSA

Une sélection de concessionnaires Peugeot Motocycles distribuera la marque BSA et sa nouvelle Gold Star.

© BSA

Le groupe indien Mahindra, propriétaire de Peugeot Motocycles et de BSA, passera par le réseau de distribution de la marque au lion pour commercialiser la marque BSA en Europe et notamment en France.

Les concessionnaires Peugeot Motocycles distribueront la marque BSA en Europe et notamment en France à partir de l’année 2023. Le groupe indien Mahindra, propriétaire des deux marques, a choisi une solution pragmatique et logique pour réintroduire BSA sur le marché européen. Le réseau de distribution de Peugeot Motocycles assurera la présence de BSA auprès des clients à travers une sélection de points de vente. Le positionnement totalement différent de la marque d’origine britannique ne nécessite pas un réseau aussi complet que celui de Peugeot Motocycles. Cependant, le nombre de sites n’a pas encore été révélé. Les deux marques devraient communiquer davantage de détails sur cette association en début d’année prochaine.

Positionnements complémentaires

Toutes deux propriété du constructeur auto et moto Mahindra, Peugeot Motocycles et BSA évoluent sur des segments différents et complémentaires. Peugeot Motocycles dispose d’une large gamme de scooters et vient de présenter deux nouvelles motos de 125 et 300 cm3 dans le cadre du salon EICMA de Milan. De son côté, BSA vient de renaître grâce à Classic Legends, filiale de Mahindra. La marque d’origine britannique a présenté la nouvelle Gold Star, une moto de 650 cm3 positionnée sur le segment « vintage ». Ce premier modèle devrait être décliné progressivement dans d’autres versions, afin de constituer une gamme. Alors que Peugeot Motocycles cible un positionnement premium, à l’image de Peugeot Automobiles, BSA souhaite proposer sa Gold Star à un niveau accessible, grâce à sa simplicité. La marque cible notamment Royal Enfield, qui propose son Interceptor et sa Continental GT sur le même segment, autour des 7 000 euros. Comme le souligne Gurpratap Boparai, président de Peugeot Motocycles, « grâce à ce partenariat, nous renforçons notre expansion sur le marché européen et continuons à élargir nos gammes de produits ». Un demi-siècle après la fin des BSA anglaises, la marque s’apprête donc à revenir grâce à une firme indienne. À l’image de deux autres fleurons de l’industrie moto anglaise : Royal Enfield et plus récemment de Norton.

Nous vous recommandons

La direction industrielle de Renault Group change de visage avec Thierry Charvet

Nomination

La direction industrielle de Renault Group change de visage avec Thierry Charvet

Thierry Charvet, actuellement directeur qualité, a été promu directeur industriel et qualité du groupe Renault à compter du 15 janvier 2023. De ce fait, il succèdera à José Vicente de los Mozos et sera rattaché à Luca de Meo, CEO...

Où va Lancia ?

Où va Lancia ?

Tesla ouvre son plus grand centre français à proximité de Paris

Tesla ouvre son plus grand centre français à proximité de Paris

Des véhicules utilitaires en pleine (r)évolution

Enquête

Des véhicules utilitaires en pleine (r)évolution

Plus d'articles