Le salon automobile de Genève 2022 est annulé

Christophe CARIGNANO

Sujets relatifs :

,
Le salon automobile de Genève 2022 est annulé

Le salon automobile de Genève 2022 est annulé

L’édition 2022 du salon de Genève 2022 n’aura pas lieu. Les organisateurs de l’événement jettent l’éponge, espérant un retour en 2023 – qui apparaît toutefois très hypothétique.

Les organisateurs du salon international de l’automobile de Genève (GIMS) annoncent ce jour, jeudi 7 octobre 2021, que l’édition prévue en février 2022 est finalement annulée.« En raison de problèmes à l’échelle de l’industrie liés à la pandémie de Covid-19, le comité permanent du salon international de l’automobile a été contraint de reporter l’événement à 2023 », stipule le communiqué. « Toutefois, les mesures déjà prises pour faire évoluer la plateforme continueront d’être mises en œuvre, permettant un spectacle plus percutant en 2023 ».

Les salons automobiles grand public en grande difficulté

Au-delà de la pandémie, le salon de Genève est confronté à la transformation de l’industrie automobile et des services associés. C’est le concept même des salons automobiles grand public qui est remis en cause. Le nouveau salon automobile de Munich, en septembre 2021, n’avait pas donné toutes les garanties de confiance dans la reprise de ce type de manifestation. Le concept de délocalisation de plusieurs constructeurs dans la ville bavaroise n’avait pas permis au public de suivre et de se déplacer aisément entre chaque exposition.

« Nous avons poussé très fort et tout tenté pour réactiver le salon international de l’automobile de Genève en 2022 », déclare Maurice Turrettini, président du comité permanent du salon international de l’automobile. « Malgré tous nos efforts, nous devons faire face aux faits et à la réalité : la situation pandémique n’est pas sous contrôle et se présente comme une grande menace pour un grand événement indoor comme le GIMS. Je suis convaincu que le salon international de l’automobile de Genève reviendra plus fort que jamais en 2023 ». Même si le GIMS espère renaître en 2023, il est permis d’en douter aujourd’hui.

Nous vous recommandons

Kia EV6 : l’électrique qui casse les codes dès 47 990 euros

Kia EV6 : l’électrique qui casse les codes dès 47 990 euros

Pour soutenir son plan Plan S et son intention de devenir l’un des leaders mondiaux de la mobilité électrique, Kia prévoit de lancer onze nouveaux véhicules électriques d’ici à 2026, parmi lesquels le crossover EV6 qui incarne la...

Stellantis et Feu Vert partenaires sur la pièce de rechange

Stellantis et Feu Vert partenaires sur la pièce de rechange

Les Français et l'automobile : la location progresse

Etude

Les Français et l'automobile : la location progresse

#CONNECT Distribution 2021 : inscrivez-vous au rendez-vous annuel à La Baule

#CONNECT Distribution 2021 : inscrivez-vous au rendez-vous annuel à La Baule

Plus d'articles