Le service de voiturier automatisé officiellement homologué en Allemagne

Le service de voiturier automatisé officiellement homologué en Allemagne

Le stationnement entièrement automatisé et sans conducteur fait son entrée à l’aéroport de Stuttgart.

L’aéroport de Stuttgart sera le premier au monde à autoriser l’exploitation commerciale du système de stationnement sans conducteur développé par Mercedes-Benz et Bosch.

C’est avec la complicité de l’équipementier Bosch que Mercedes-Benz vient de faire un pas de plus dans la conduite automatisée de niveau 4. Pour la première fois, le gouvernement allemand a autorisé le stationnement automatisé, sans conducteur, au sein de l’aéroport de Stuttgart, en homologuant le dispositif Intelligent Park Pilot qui équipe certaines versions de la Classe S et EQS.

La solution s’apparente à un service de voiturier automatisé. Une fois que les conducteurs auront utilisé l’application Mercedes me pour réserver une place de parking, ils pourront laisser leur véhicule dans une zone de dépose prédéterminée. Dès que tous les passagers auront quitté le véhicule, l’application lancera la manœuvre de stationnement. Le système vérifie si l’itinéraire vers la place de stationnement réservée est dégagé et si toutes les autres exigences techniques sont satisfaisantes. Si tel est le cas, les conducteurs recevront une notification dans l’application confirmant que l’infrastructure intelligente a pris le contrôle du véhicule. Ils pourront alors quitter le parking. Le véhicule démarre automatiquement et s’achemine vers sa place de stationnement. Quand le conducteur souhaite récupérer sa voiture au parking, il lui suffit de l’appeler via la commande du smartphone. Son véhicule se dirigera alors vers une zone de dépose prédéterminée.

Une infrastructure de parking spécifique

Le processus repose sur l’interaction entre l’infrastructure intelligente fournie par Bosch, installée dans le parc de stationnement, et la technologie Mercedes-Benz. Des capteurs implantés dans le parc de stationnement surveillent le couloir de circulation et ses abords et fournissent les informations nécessaires au guidage du véhicule. La technologie du véhicule convertit les informations qu’il reçoit de l’infrastructure en manœuvres de conduite. Les voitures peuvent même monter et descendre elles-mêmes sur les rampes pour aller d’un étage à l’autre du parc de stationnement. Si les capteurs détectent un obstacle, le véhicule freine et s’immobilise complètement. Ce n’est qu’une fois que l’itinéraire est dégagé qu’il poursuit sa route.

« Notre objectif est d’équiper de plus en plus de parkings de la technologie d’infrastructure nécessaire. Nous prévoyons de le faire pour plusieurs centaines d’entre eux dans le monde au cours des prochaines années », promet Markus Heyn, membre du conseil d’administration de Bosch et président du secteur d’activité Mobility Solutions.

Nous vous recommandons

Vitrage : une année 2022 « exceptionnelle » pour France Pare-Brise

Vitrage : une année 2022 « exceptionnelle » pour France Pare-Brise

Le spécialiste de la réparation de vitrage, France Pare-Brise, tire un bilan extrêmement positif de l’activité 2022, en croissance de 14 %. La part des clients professionnels fait un bon de 22 %.En toute transparence, le réseau de...

27/01/2023 | CarrosserieVitrage
Pneumaclic met l'accent sur le service client

Pneumaclic met l'accent sur le service client

Recyclage : Indra exporte son savoir-faire

Recyclage : Indra exporte son savoir-faire

Mobilians veut stimuler le jeu collectif en 2023

Mobilians veut stimuler le jeu collectif en 2023

Plus d'articles