Le spécialiste russe de la charge itinérante L-Charge lorgne l’Europe

Alexandre Guillet

Mis à jour le à

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Le spécialiste russe de la charge itinérante L-Charge lorgne l’Europe

Le groupe russe L-Charge cherche à se développer en Europe, notamment en Allemagne et en France.

© L-Charge

À l’issue d’un tour d’Europe de prospection commerciale, avec des démonstrations en Allemagne, mais aussi en France, en Espagne et aux Pays-Bas, l’entreprise russe L-Charge annonce avoir enregistré plus de 4,3 millions d’euros de précommandes pour sa station de recharge de VE itinérante.

L-Charge nourrissait de grandes ambitions pour son road show européen visant à promouvoir sa station de recharge itinérante (off-grid) alimentée par de l’énergie propre (générateur à l’hydrogène ou au gaz naturel – LNG ou LNG/H2 –, ce qui n’est pas neutre quand on sait que le groupe est russe). Le succès a été au rendez-vous et le groupe, qui venait de lever 1,5 million de dollars pour accélérer ses développements technologiques, annonce avoir signé des précommandes à hauteur de 5 millions de dollars, soit plus de 4,3 millions d’euros.

La station de recharge itinérante du groupe permet de redonner, en moyenne, une autonomie de 100 km en 3 à 8 minutes. Une charge complète nécessite 10 à 20 minutes selon le type de véhicule électrique. En moyenne, une station peut servir 40 véhicules par jour. La station mobile prend la forme d’un petit poids lourd écologique et les clients bénéficient naturellement d’une application pour solliciter le service et gérer le paiement. L-Charge propose aussi des solutions de recharge stationnaires, selon le même principe énergétique, et en a implanté plusieurs à Moscou.

« 63 % des possesseurs de véhicules électriques sont contraints de modifier leur itinéraire initial en fonction des infrastructures de charge disponibles, cette situation ne peut pas durer », pointe Dmitry Lashin, président de L-Charge. Son groupe a fait forte impression en Allemagne, dans le Bade-Wurtemberg notamment, et a noué des contacts avec Porsche, Honda Europe et la puissante association Norvège EV. En octobre 2021, le groupe a aussi multiplié les démonstrations en France, en Espagne et aux Pays-Bas où plusieurs contacts commerciaux sont aussi prometteurs.

Nous vous recommandons

Les premières stations de recharge rapide Fastned inaugurées

Les premières stations de recharge rapide Fastned inaugurées

Après avoir remporté un appel d'offres de l'APRR et l'AREA l'an dernier, l’opérateur néerlandais annonce l'ouverture de ses quatre premières stations de recharge sur le réseau autoroutier français.Fastned poursuit son développement...

06/12/2021 | APRRBornes de recharge
Véhicules électriques : le groupe EDF accompagne la transition énergétique des entreprises

Publi-redactionnel

Véhicules électriques : le groupe EDF accompagne la transition énergétique des entreprises

Jean-Dominique Senard : « Renault est en train de rebondir sous la houlette de Luca de Meo malgré un contexte difficile »

Jean-Dominique Senard : « Renault est en train de rebondir sous la houlette de Luca de Meo malgré un contexte difficile »

1 000 km en Hyundai Nexo : l'hydrogène plus fort que le gazole ?

Événement

1 000 km en Hyundai Nexo : l'hydrogène plus fort que le gazole ?

Plus d'articles