DS Automobiles : le SUV DS 7 Crossback change de visage... et de nom

DS Automobiles : le SUV DS 7 Crossback change de visage... et de nom

Débarrassé de ses nombreux chromes, le nouveau DS 7 se fait moins exubérant que le DS 7 Crossback.

© Astuce Productions - DS Automobiles

Arrivé en milieu de carrière, le SUV familial de DS Automobiles bénéficie d'un léger restylage et en profite pour abandonner l'appellation Crossback. Désormais, le modèle est uniquement désigné par le patronyme DS 7.

Véhicule le plus diffusé de la gamme DS Automobiles et premier « vrai » modèle de la griffe premium de Stellantis, le SUV DS 7 Crossback est arrivé à mi-vie. Présenté en 2017 et commercialisé un an plus tard, le véhicule bénéficie ainsi d'un traditionnel restylage de mi-carrière. Une opération cosmétique permettant de faire progresser la dotation technologique du modèle et de l'inscrire dans le nouveau style maison, incarné par la plus récente compacte DS 4.

En matière de style, ce nouveau DS 7 adopte une philosophie baptisée « Chrome détox » par Thierry Métroz, le patron du style de la marque. En clair, le SUV se débarrasse de ses touches de chromes superflues et notamment celles jusqu'alors présentes au niveau de la calandre et des optiques arrières. La face avant devient légèrement plus anguleuse tandis que la prise d'air – mouchetée – est élargie.

Une nouvelle signature lumineuse, dans l'esprit de celle déjà présente sur la DS 4, fait son apparition. Il s'agit en réalité d'une pièce de carrosserie transparente et peinte derrière laquelle se cachent plusieurs rangées de diodes électroluminescentes (LED). À l'arrière, les feux à écailles ont été retravaillés tandis que l'appellation « Crossback » disparaît au profit d'un lettrage « DS Automobiles ».

Enfin, DS Automobiles introduit de nouvelles teintes au nuancier ainsi que de nouvelles jantes en 19, 20 et même 21 pouces sur la version Performance. Déclinaison sportive du véhicule, celle-ci hérite d'un centre de gravité abaissé et de voies élargies.

Technologies améliorées 

Dans l'habitacle, les changements se font particulièrement discrets. L'aménagement intérieur demeure strictement identique.

Contrairement aux modèles d'entrées de gamme du groupe franco-italo-américain Stellantis – comme les Peugeot 208, Citroën C4, etc. –] le DS 7 conserve son levier de vitesses et n'a pas droit à la nouvelle commande de boîte e-Toggle. Les matières et ambiances intérieures évoluent : si le cuir demeure un incontournable, les selliers partenaires de la marque ont retravaillé les coloris et la finition des pièces tapissant la planche de bord.

Principale nouveauté, le système multimédia évolue sensiblement. Le SUV premium est doté de la nouvelle interface Stellantis apparue dernièrement sur les Peugeot 308 III, DS 4 et Citroën C5 X. Proposée sur un écran tactile de 12 pouces, elle est constituée de widgets personnalisables.

Hybride rechargeable ou motorisation diesel 

Le DS 7 Crossback restylé, devenu DS 7, entend bien peser dans la catégorie des SUV premium à faibles émissions. Ainsi, DS Automobiles indique que désormais le véhicule recevra trois motorisations hybrides rechargeables. Le modèle sera proposé en E-Tense 225 chevaux, E-Tense 4x4 300 ch et E-Tense 4x4 360 chevaux et doté d'une nouvelle batterie de 14,4 kWh lui conférant jusqu'à 58 kilomètres d'autonomie en 100 % électrique.

Apprécié des gros rouleurs, y compris des flottes d'entreprise, le DS 7 demeurera proposé avec une motorisation diesel. En l'espèce, le 1.5 l BlueHDi 130 chevaux. « Hors Europe, des moteurs essence PureTech de 130, 215 et 225 chevaux seront également proposés », complète la marque.

Nous vous recommandons

Le Mercedes-Benz EQS SUV débarque en concessions

Le Mercedes-Benz EQS SUV débarque en concessions

Le grand SUV 100 % électrique du constructeur premium allemand est désormais disponible à la commande. Ses premières livraisons sont annoncées pour le mois de décembre.La gamme électrifiée EQ de Mercedes-Benz s’agrandit encore. Un...

[Essai] Les Matchs de la Rédaction - Citroën ë-C4 / Volkswagen ID.3 : compactes branchées

[Essai] Les Matchs de la Rédaction - Citroën ë-C4 / Volkswagen ID.3 : compactes branchées

Cupra élargit la gamme de motorisations de la Leon

Cupra élargit la gamme de motorisations de la Leon

[Essai] Les Matchs de la Rédaction - Hyundai Tucson PHEV / Volkswagen Tiguan e-Hybrid : une question de priorités

[Essai] Les Matchs de la Rédaction - Hyundai Tucson PHEV / Volkswagen Tiguan e-Hybrid : une question de priorités

Plus d'articles