Le top management d'Europcar chahuté

Alexandre Guillet
Le top management d'Europcar chahuté

Le top management d'Europcar chahuté

Alors que la crise reste prégnante pour le secteur de la location de courte durée, Europcar Mobility Group annonce des changements au sein de son conseil d’administration.

Virginie Fauvel a présenté au président du conseil d’administration d’Europcar sa démission de son poste d’administrateur, afin de se concentrer sur ses autres activités. En fait, sa démission est effective depuis le 17 mai dernier.

Le conseil d’administration d’Europcar Mobility Group annonce l’arrivée de Sylvie Veilleux, qui rejoindra le conseil au début du mois de juin pour apporter « des années d’expérience et de leadership dans de grandes entreprises de la tech, ce qui sera d’une aide précieuse dans le cadre de la mise en œuvre du pilier “tech” du plan de transformation Connect du groupe ».

Quelques jours auparavant, Europcar Mobility Group avait annoncé le départ de Fabrizio Ruggiero, directeur général adjoint du groupe, à la fin du mois d’août. Il faudra donc lui trouver un successeur au Comex et au poste opérationnel et névralgique de directeur général adjoint en charge des Service Lines, de la BU Vans & Trucks, de l’e-commerce, des ventes, de la gestion des marques, de l’engagement client et du développement des partenaires internationaux.

Nous vous recommandons

Suzuki engage une flotte hybride auprès de La Solitaire du Figaro

Suzuki engage une flotte hybride auprès de La Solitaire du Figaro

Du 21 août au 11 septembre prochains, les navigateurs de La Solitaire du Figaro s'affronteront dans les eaux de l'Atlantique et de la Manche. Pour les opérations logistiques, le constructeur japonais répond présent avec une flotte d'une...

09/08/2022 | HybrideFlottes
Paris Automotive Week : Le constructeur chinois BYD confirme sa participation au Mondial de Paris

Événement

Paris Automotive Week : Le constructeur chinois BYD confirme sa participation au Mondial de Paris

Dieselgate : Stellantis (Fiat Chrysler Automobiles) condamné à 300 millions de dollars d'amende aux États-Unis

Dieselgate : Stellantis (Fiat Chrysler Automobiles) condamné à 300 millions de dollars d'amende aux États-Unis

Renault Group a quitté son siège de Boulogne-Billancourt

Vu sur les réseaux sociaux

Renault Group a quitté son siège de Boulogne-Billancourt

Plus d'articles