LeasePlan met le cap sur la location moyenne durée

LeasePlan met le cap sur la location moyenne durée

© LeasePlan

Le spécialiste de la location longue durée diversifie toujours plus son offre de services en lançant, notamment, une solution de location moyenne durée. Une flexibilité et un élargissement de ses champs d’actions en vue de son rapprochement avec son homologue ALD.

LeasePlan se porte bien. En témoigne son bilan du premier trimestre 2022 exposant des résultats nets s’élevant à 360 millions d'euros, soit le double par rapport au premier trimestre 2021 (+ 99,4 %). La croissance de la flotte desservie, elle, est de 6,3 % pour atteindre un total de 1,9 million de véhicules estampillés LeasePlan en circulation dans le monde. Le carnet de commandes du loueur a, de son côté, battu un nouveau record au premier trimestre 2022, tandis que l’entreprise a enregistré un triplement de sa marge sur le VO. Enfin, 1 VP livré sur 4 s’avérait être un VE ou un PHEV, preuve que l’électrification fait de plus en plus d’émules, même au sein de la société en général.

Le loueur opère sa transition en même temps que ses clients

L’opération de rachat entamée avec ALD Automotive devrait se voir finalisée à la fin de l'année. Les actionnaires de LeasePlan et le loueur ont en effet signé un accord-cadre avec ALD et la Société Générale le 22 avril dernier. Enthousiaste vis-à-vis de ce projet de fusion qui « promet de nombreuses opportunités pour LeasePlan », l’entreprise « ne peut cependant, à ce stade, élaborer que des scénarios. » Toutefois, elle nourrit l’espoir de faire naître un duo leader au niveau du digital – ses charges d'exploitation de 235 millions d'euros (+ 11,1 %) en raison d'investissements dans ses plateformes numériques l’illustrent. « En matière de transition énergétique, cette entité devrait faire également faire beaucoup bien que nous n’ayons pas attendu cela pour s’y mettre », assure Jérôme Conrad, président de LeasePlan.

Comme il le rappelle, « le verdissement des flottes n’est pas une posture » pour le loueur. La preuve : « LeasePlan est membre du groupement EV100 », tenant à « montrer l’exemple » en électrifiant son propre parc de véhicules collaborateurs. Une transition complétée par l’installation d’une soixantaine de points de recharge électriques aux sièges de Reuil-Malmaison et de Lyon ainsi que l’équipement en bornes du domicile des salariés concernés. Autant de chantiers qui constituent « un bon laboratoire d’innovations sur lesquelles nous pouvons ensuite échanger avec nos clients. Nous possédons ainsi un savoir-faire sur ce sujet de l’électrification que nous pouvons ensuite partager avec eux car comment parler électrique si on ne roule pas avec ? », souligne Jérôme Conrad. En plus d’apporter de meilleurs conseils découlant de sa propre expérience de verdissement, LeasePlan sensibilise et facilite la transition de ses clients par plusieurs biais. Outre un partenariat avec ChargeGuru permettant d’offrir une borne de recharge pour les petites entreprises qui se tournerait vers le VE ainsi que la mise en place d'outils simulateurs d'usages, le loueur envisage aussi de nouvelles solutions.

Une immersion dans le marché de la LMD… et autre

Ambitionnant de se positionner comme le loueur référent en termes de qualité de services, LeasePlan vient en effet de lancer, début avril et en toute discrétion, une offre de location moyenne durée s'appuyant sur la chaîne de logistique et de gestion de partenaires de la LCD. D’une durée de 1 à 23 mois (4 500 km/mois) avec entretien, assurance et assistance inclus, cette solution donnera accès, sous 48 h, à huit catégories de véhicules (5 VP et 3 VU). « Une gamme de véhicules étendue et "fraîche" » qui permettrait aux clients de patienter en attendant l’arrivée de véhicules commandés dont les délais de livraison sont en moyenne de 9 mois. « Les loyers, eux, seraient dégressifs selon la durée de location », avance le loueur.



Assumant ce nouveau positionnement sur le canal du « sans engagement », bien que n’ayant pas encore sauté le pas de l’abonnement, LeasePlan justifie cette ouverture à la LMD par le fait que « les clients se montrent ouverts à plus de produits qu’ils ne l'étaient auparavant. » Induisant une vraie valeur ajoutée en termes de souplesse des contrats, la LMD « pourrait aussi profiter aux VE pour permettre aux clients de les tester et ainsi céder à la transition », reconnaît Jérôme Conrad. Fier de mener tous ces projets visant à faire du loueur un « point de contact unique », le président de LeasePlan dévoile que d’autres nouveautés de ce type sont à venir dans l'année, « sûrement au mois de septembre. » Qui sait, peut-être autour du VO, un marché en plein essor même chez les pros.

La France, vraiment prête pour le VE ?

C’est la question que s’est posée le récent rapport EV Readiness Index 2022 de LeasePlan. La cinquième édition de cette analyse récapitulant le degré de préparation de 22 pays européens vis-à-vis du véhicule électrique, la France obtient ainsi un score de 27 – tandis que la Norvège, numéro 1 du classement, décroche un score de 42. Cette note se trouve établie selon trois critères, à savoir le poids du marché VE, le développement des infrastructures de recharge et l’avancée fiscale nationale, bref le TCO des VE selon chaque localité. Si l’Hexagone voit les immatriculations de véhicules électriques progresser, la croissance de l'infrastructure est, elle, moins rapide que la courbe des ventes de VE, ce qui fait baisser sa moyenne. Il est donc urgent, comme le réclame aussi l’ACEA, d’étoffer le maillage de points de recharge publics du pays. Car le VE séduit au point que près de 80 % des conducteurs désormais « branchés » ne reviendraient pas en arrière, toujours selon le rapport.

Nous vous recommandons

La flotte du loueur Toosla s’accroît avant l’été

La flotte du loueur Toosla s’accroît avant l’été

Acteur de la location de véhicules courte durée, Toosla compte désormais plus de 480 voitures au sein de son parc automobile. Un nombre doublé par rapport à la même période en 2021, et qui s’annonce de bon augure à la veille des...

Le van électrique d’Arrival testé par Fraikin

Vu sur les réseaux sociaux

Le van électrique d’Arrival testé par Fraikin

Avec Arval, BNP Paribas Real Estate déploie un hub de mobilité pour ses collaborateurs

Avec Arval, BNP Paribas Real Estate déploie un hub de mobilité pour ses collaborateurs

L'œil de l'expert : « Quelle stratégie d’acquisition privilégier pour les années 2022 et 2023 ? »

L'œil de l'expert : « Quelle stratégie d’acquisition privilégier pour les années 2022 et 2023 ? »

Plus d'articles