LeasePlan serait sur le point d'être vendu

Damien Chalon
LeasePlan serait sur le point d'être vendu

LeasePlan serait sur le point d'être vendu

LeasePlan, loueur en longue durée d’origine néerlandaise qui gère plus de 1,4 million de véhicules dans 32 pays, vient d’annoncer que son propriétaire à 100 %, Global Mobility Holding B.V., était engagé dans « des discussions relatives à la cession de LeasePlan Corporation N.V. ».

Rappelons que cet actionnaire est lui-même détenu à parts égales par le groupe Volkswagen et Fleet Investments B.V., une société d’investissement du banquier allemand Friedrich von Metzler. LeasePlan souligne dans son communiqué que les discussions en cours peuvent ou non aboutir à un accord sans donner plus de détails.

D’après Reuters, qui cite une source proche du dossier, Volkswagen est en train de négocier la vente de ses 50 % à un consortium qui comprend le fonds souverain d’Abou Dhabi, celui de Singapour, ainsi que la société de capital-investissement TDR Capital. Cette même source indique que LeasePlan vaut dans les 3 milliards d’euros et qu’un accord pourrait être conclu dès ce mois de mars sur les 50 % appartenant à Volkswagen ou encore mieux sur la totalité du groupe LeasePlan.

Nous vous recommandons

Suzuki engage une flotte hybride auprès de La Solitaire du Figaro

Suzuki engage une flotte hybride auprès de La Solitaire du Figaro

Du 21 août au 11 septembre prochains, les navigateurs de La Solitaire du Figaro s'affronteront dans les eaux de l'Atlantique et de la Manche. Pour les opérations logistiques, le constructeur japonais répond présent avec une flotte d'une...

09/08/2022 | HybrideFlottes
Paris Automotive Week : Le constructeur chinois BYD confirme sa participation au Mondial de Paris

Événement

Paris Automotive Week : Le constructeur chinois BYD confirme sa participation au Mondial de Paris

Dieselgate : Stellantis (Fiat Chrysler Automobiles) condamné à 300 millions de dollars d'amende aux États-Unis

Dieselgate : Stellantis (Fiat Chrysler Automobiles) condamné à 300 millions de dollars d'amende aux États-Unis

Renault Group a quitté son siège de Boulogne-Billancourt

Vu sur les réseaux sociaux

Renault Group a quitté son siège de Boulogne-Billancourt

Plus d'articles