Leasing social : le financement de 10 000 véhicules électriques envisagé en 2023

Leasing social : le financement de 10 000 véhicules électriques envisagé en 2023

Cette mesure, qui vise à accélérer le verdissement du parc automobile français, était une promesse de campagne d’Emmanuel Macron.

© Kintesens

Le leasing social dans l'automobile, promesse du candidat Emmanuel Macron, afin de permettre de vendre 100 000 voitures électriques avec un loyer de 100 euros maximum, devrait être lancé à l'occasion de projet de loi de Finances 2023. Ce dispositif serait constitué d'une enveloppe budgétaire de 30 millions d'euros pour un objectif 2023 assez modeste de 10 000 véhicules vendus. 

Le leasing social automobile est l'une des promesses phares du candidat Emmanuel Macron lors de la dernière élection présidentielle en 2022. L'idée est simple : combler le différentiel entre le prix d'un véhicule électrique par rapport au thermique en participant au financement pour les foyers les plus défavorisés à travers un dispositif de leasing social lissé sur un temps long. L'objectif étant d'obtenir un véhicule à 100 euros par mois pour un total de 100 000 voitures électriques commercialisées.

Un objectif modeste de 10 000 véhicules en 2023

Même s'il apparaît pas dans le projet de loi de Finances 2023 présenté, le 26 septembre 2022, en conseil des ministres, ce dispositif sera discuté par les parlementaires d'ici à la fin de l'année dans le cadre des mesures fiscales attachées au secteur automobile.
Comme le rappelle Xavier Horent, délégué général de Mobilians : « Le gouvernement est en passe de concrétiser le leasing social automobile, promesse de campagne du président-candidat Emmanuel Macron ». Et d'ajouter pour rappeler la nécessité de cette aide des pouvoirs publics : « Ne laisser personne sur le bas-côté de la transition des mobilités est essentiel si nous voulons réussir le défi environnemental qui se pose collectivement à la société. Mais force est de constater qu’aujourd’hui encore, rouler en électrique n’est pas à la portée de toutes les bourses. Aussi, l’idée sous-jacente à cette promesse est bonne : non, il ne faut pas que le droit à la mobilité devienne un droit censitaire ; oui, il faut aider ceux qui, parmi nos concitoyens, ne peuvent se permettre financièrement d’acquérir un véhicule électrique puisqu’il semble que nos élus souhaitent qu’à terme, ce soit une condition à l’accès à de nombreux centres urbains ».

Financement des véhicules neufs et d'occasion électriques

En l'état, les crédits affectés au leasing social dans le projet de loi de Finances 2023 seraient de 30 millions d'euros, les contours de la mesure devant être précisés dans le cadre d'un décret qui serait publié en décembre 2022, et dont la rédaction est confiée à la DGEC.

Une première enveloppe de 30 millions d'euros seulement

À ce stade, le gouvernement tendrait à cibler par cette mesure le financement de VN et VO 100 % électriques. Cette première enveloppe serait suivie par d'autres plus importantes en 2024 et 2025, avec des crédits plus importants. Le leasing social dans sa version de 2023 serait en quelque sorte une version test assez modeste. L'objectif pour 2023 serait de financer 10 000 véhicules électriques seulement.
Le président de la République pourrait présenter les mesures sur l'électrification du parc automobile français, dont le leasing social, à l'occasion du Mondial de l'Automobile, le 18 octobre prochain.

Nous vous recommandons

Le marché du véhicule d’occasion chute de 11,5 % en novembre

Le marché du véhicule d’occasion chute de 11,5 % en novembre

AutoScout24 vient de publier son rapport pour le mois de novembre 2022. La plateforme observe de nouveau un recul de 11,5 % des ventes sur le marché des véhicules d'occasion.Avec 408 356 immatriculations le mois dernier, contre 461 217 en...

Le marché automobile des particuliers retrouve des couleurs en novembre

Le marché automobile des particuliers retrouve des couleurs en novembre

L’électrique a représenté 15 % du marché VP en novembre

L’électrique a représenté 15 % du marché VP en novembre

Le marché automobile français retrouve la croissance en novembre

Le marché automobile français retrouve la croissance en novembre

Plus d'articles