Les bornes de recharge Fastned débarquent en France

Clotilde Gaillard
Les bornes de recharge Fastned débarquent en France

Les bornes de recharge Fastned débarquent en France

L’opérateur néerlandais vient de remporter un appel d’offres lancé par l’APRR pour l’exploitation des bornes de recharge rapide le long des principales autoroutes françaises.

Si les ventes de véhicules électrifiés ne cessent de battre des records en France et dans l’ensemble de l’UE – les immatriculations européennes ont augmenté de 191% au cours des trois dernières années et leur part de marché atteindra bientôt les 10 % dans l’hexagone –, cette croissance n’est pas aussi florissante du côté des points de charge. D’après un rapport de l’ACEA (Association européenne des constructeurs automobiles), l’infrastructure serait en effet incompatible avec la demande à cause d’une évolution de seulement 58% en trois ans et moins de 200 000 nouvelles bornes. En France, leur nombre n’atteint même pas les 30 000 points de recharge, ce qui constitue un véritable frein à une adoption accrue du VE selon plusieurs études.

Pour remédier à ce retard, le réseau Autoroutes Paris-Rhin-Rhône (APRR) a lancé, pour la première fois, un appel d’offres public visant à étoffer ce maillage de recharge. Et, pour la première fois également, c’est l’opérateur Fastned qui a sélectionné pour s’implanter sur notre territoire. Il faut dire que la société néerlandaise, basée à Amsterdam, a érigé près de 130 bornes de recharge rapide à travers les Pays-Bas, l’Allemagne, le Royaume-Uni et la Belgique, depuis sa création en 2012. De plus, chaque station Fastned a la capacité de recharger des centaines de voitures par jour et de gagner 300 km d’autonomie en seulement 15 minutes, une énergie fournie de manière renouvelable grâce à des sources éoliennes et solaires. Une expérience et une innovation qui ont su convaincre l’APRR.

9 sites de recharge rapide et « propre »

En France, Fastned aura pour objectif de développer et exploiter, pendant 14 ans, neuf sites de bornes de recharge rapide le long des principales autoroutes de France, à savoir celle reliant Paris-Lyon, la route de la Suisse, celle autour de Dijon. La construction de ces points de charge, où pourront se brancher jusqu’à 16 véhicules simultanément, est prévue pour 2021. Les stations comprendront, elles, un toit avec des cellules photovoltaïques sur une structure en bois certifiée FSC. Ce contrat, en attente d’approbation par le ministère français des transports, marquera l’entrée de Fastned sur le marché français. Par conséquent, « ces implantations constituent un solide point de départ pour Fastned en France » se félicite Michiel Langezaal, PDG de Fastned.

Nous vous recommandons

Nominations en haut lieu chez Hyundai Motor Group

Nomination

Nominations en haut lieu chez Hyundai Motor Group

Le constructeur coréen réorganise son top management. Luc Donckerwolke, actuel directeur en chef de la création (CCO), se voit ainsi promu président du groupe. Vice-président exécutif de Hyundai Motor Company, Kyoo Bok Lee est, lui,...

Stellantis s’intéresse au rétrofit électrique des VUL

Stellantis s’intéresse au rétrofit électrique des VUL

Rev Mobilities inaugure son premier site dédié au rétrofit

Rev Mobilities inaugure son premier site dédié au rétrofit

Crédit Agricole prend 30 % de Watèa pour accompagner la transition des flottes de VUL

Crédit Agricole prend 30 % de Watèa pour accompagner la transition des flottes de VUL

Plus d'articles