Les centres VHU illégaux dans le collimateur du gouvernement

Frédéric MARTY

Sujets relatifs :

Les centres VHU illégaux dans le collimateur du gouvernement

Les centres VHU illégaux dans le collimateur du gouvernement

Dans le cadre du Salon Pollutec (27-30 novembre à Lyon), Manuel Valls, ministre de l’Intérieur, Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif et Delphine Batho, ministre de l’Écologie, viennent d’annoncer le lancement d’une campagne nationale de contrôle des centres VHU illégaux. Le CNPA et notamment sa branche des recycleurs, se félicite de cette initiative. En effet, un agrément préfectoral est obligatoire pour exercer l’activité de déconstructeur. Cependant, de nombreuses structures poursuivent leur activité sans ce sésame sensé garantir une bonne dépollution des véhicules en fin de vie. Les trois ministres lancent donc une action de contrôle renforcée d’ampleur nationale, qui associera tous les services de l’État concernés. Les premiers contrôles devraient être menés avant la fin de cette année, avant une généralisation en 2013. Les contrevenants devront se mettre en conformité avec la réglementation ou cesser leur activité.

Nous vous recommandons

Kia EV6 : l’électrique qui casse les codes dès 47 990 euros

Kia EV6 : l’électrique qui casse les codes dès 47 990 euros

Pour soutenir son plan Plan S et son intention de devenir l’un des leaders mondiaux de la mobilité électrique, Kia prévoit de lancer onze nouveaux véhicules électriques d’ici à 2026, parmi lesquels le crossover EV6 qui incarne la...

Stellantis et Feu Vert partenaires sur la pièce de rechange

Stellantis et Feu Vert partenaires sur la pièce de rechange

Les Français et l'automobile : la location progresse

Etude

Les Français et l'automobile : la location progresse

#CONNECT Distribution 2021 : inscrivez-vous au rendez-vous annuel à La Baule

#CONNECT Distribution 2021 : inscrivez-vous au rendez-vous annuel à La Baule

Plus d'articles