Les compétences du contrôle technique vont devoir se renforcer

Jean-Marc Gervasio

Sujets relatifs :

,
Les compétences du contrôle technique vont devoir se renforcer

Les compétences du contrôle technique vont devoir se renforcer

Le contrôle technique automobile compte aujourd’hui près de 5 000 entreprises et plus de 11 000 salariés. L’augmentation du nombre de points de contrôle et le changement de posture du contrôleur technique font évoluer le métier et les activités. L’observatoire de l’ANFA, à travers une étude publiée en avril 2017, fait l’analyse de ces évolutions.

La profession de contrôleur technique est très réglementée et s’exerce le plus souvent après une première expérience professionnelle dans le commerce et la réparation automobiles. Compte tenu de la diversité de profils de ces intervenants et afin d’harmoniser les contrôles techniques, une directive européenne modifie la posture du contrôleur technique. Celui-ci ne constatera plus uniquement le défaut mais devra désormais poser un jugement sur le niveau de dangerosité présent et futur. En France, le décret d’application prendra effet le 20 mai 2018.

Le niveau de formation va changer

La formation est aujourd’hui ouverte aux salariés ayant obtenu un diplôme de niveau 5 et justifiant deux ans d’expérience dans le commerce et la réparation automobiles. Mais à partir de 2018 la réglementation imposera un niveau 4 ou équivalent. Il est aussi possible d’obtenir la qualification de contrôleur technique par des formations non certifiantes validées par le ministère en charge des transports.

Une fois l’agrément obtenu, chaque contrôleur technique doit suivre une formation de 20 heures chaque année (35 heures en 2017 pour préparer au changement de réglementation). Trois CQP (contrôleur technique confirmé VL, contrôleur technique confirmé PL et chef de centre de contrôle technique) complètent le dispositif de formation, permettant aux contrôleurs techniques une évolution de carrière.

Nous vous recommandons

(Vidéo) Wash Out dévoile sa feuille de route en France

Vidéo

(Vidéo) Wash Out dévoile sa feuille de route en France

Entreprise milanaise spécialisée dans le nettoyage sur sites des véhicules pour les entreprises et les particuliers, Wash Out poursuit son déploiement en France. Entretien avec Gaia Lorenzato, directrice de Wash Out en France.Par...

06/07/2022 | LavageEntretien
Le salon Ouest Auto Pro ouvre ses portes

Le salon Ouest Auto Pro ouvre ses portes

Sermi : un nouvel agrément obligatoire pour les garagistes en 2023

Sermi : un nouvel agrément obligatoire pour les garagistes en 2023

Pouvoir d’achat : Covéa aimerait davantage orienter les sinistrés

Pouvoir d’achat : Covéa aimerait davantage orienter les sinistrés

Plus d'articles