Les députés excluent l'huile de palme de la liste des biocarburants

Les députés excluent l'huile de palme de la liste des biocarburants

Les députés excluent l'huile de palme de la liste des biocarburants

Allant contre l’avis du gouvernement et du rapporteur général du projet de loi de finances 2019, les députés ont adopté le 16 novembre un amendement visant à sortir l’huile de palme de la liste des biocarburants. En toute logique, cette matière devrait perdre la réduction de la Taxe générale sur les activités polluantes dont elle bénéficiait.

Les députés ont tranché. La très controversée huile de palme ne peut être considérée comme un biocarburant. Pour rappel, ces combustibles sont un mélange de carburants classiques -fossiles donc- et de matières non-fossiles. Deux filières se disputent actuellement les faveurs des pétroliers : la filière alcool (utilisant des dérivés de sucre ou d’amidon) et la filière huile et graisses (utilisant l’huile de colza, l’huile de palme, des graisses animales et acides gras divers).

Ce débat est intervenu à l’Assemblée nationale dans le cadre de l’examen du projet de loi de finances 2019. Jusqu’à présent assimilée à un biocarburant, l’huile de palme bénéficie d’une réduction de la Taxe générale sur les activités polluantes. Une aberration écologique et fiscale selon les députés qui ont déposé l’amendement adopté.

"Cela fait quinze jours que l’on se bat pour expliquer pourquoi on fait la transition énergétique, pourquoi on rajoute de la taxe carbone, pourquoi on augmente la taxe sur le gazole. Et quand on veut faire du carburant propre en France, on garde l’huile de palme. L’huile de palme, c’est plus nocif que l’essence", a estimé Bruno Millienne, député MoDem de la 9e circonscription des Yvelines.

Comme le rapportent nos confrères de L’Usine Nouvelle , l’adoption de cet amendement a irrité l’exécutif. Benjamin Griveaux, le porte-parole du gouvernement l’a qualifié de "totalement contre-productif" car il va "provoquer un report sur le soja [qui est] pire pour la déforestation que l’huile de palme".

Nous vous recommandons

L'Avere confirme la prolongation du programme Advenir

L'Avere confirme la prolongation du programme Advenir

Alors qu’il devait cesser à la fin du mois d’octobre, le coup de boost accordé par l’organisme pour accélérer davantage le déploiement de la recharge sur le territoire français se poursuivra finalement jusqu’au 31 mars 2022. Le...

Bridgestone et Here collaborent pour la gestion de flotte

Bridgestone et Here collaborent pour la gestion de flotte

Core For Tech mène à bien une nouvelle levée de fonds

Core For Tech mène à bien une nouvelle levée de fonds

L’Europe appelle à des mesures de sécurité routière plus strictes

L’Europe appelle à des mesures de sécurité routière plus strictes

Plus d'articles