Les Français de plus en plus tentés par la location automobile

Antonin Moriscot

Sujets relatifs :

, ,
Les Français de plus en plus tentés par la location automobile

La propriété d'un véhicule n'est plus l'objectif premier des Français.

© D.R

Selon le dernier baromètre Sofinscope, les Français sont de plus en plus tentés par la location avec option d'achat (LOA) ou la location longue durée (LLD), gages de davantage de flexibilité et de coûts maîtrisés. 

Acheter un véhicule comptant ou, plus simplement, en être propriétaire, n'est plus forcément une habitude pour les Français. « La location automobile est de plus en plus connue et commence à séduire les Français », indique la dernière édition du baromètre Sofinscope*, réalisé par OpinionWay pour Sofinco (marque de Crédit Agricole Consummer Finance). Ainsi, les solutions de location avec option d'achat (LOA) et de location longue durée (LLD) sont de plus en plus considérées par les clients potentiels. En effet, la LOA et la LLD « sont connues des deux tiers des Français » – respectivement 67 % (+ 4 points par rapport à 2017) et 63 % (+ 9 points par rapport à 2017) – et « perçues comme ayant de réels atouts pour répondre aux contraintes » qui découlent de la possession d'un véhicule comme l'entretien ou le budget auto global.

>> À lire aussi : Captives automobiles : quand les constructeurs jouent aux banquiers 

« 47 % des Français déclarent ainsi que le fait de ne pas avoir à gérer les pannes et les réparations les inciterait à s’intéresser à la LOA ou à la LLD ». Pour 26 % des sondés, ces solutions sont à privilégier car « ils n'ont pas les moyens d'acheter une voiture à l'instant T » tandis que 22 % des sondés considèrent « qu'il n'est plus nécessaire d'être propriétaire de son véhicule ». Enfin, 35 % des personnes interrogées déclarent être séduits par le fait de pouvoir changer régulièrement de véhicule.

Des modes de financement encore « peu utilisés »

Selon le baromètre Sofinscope « Les Français et l’automobile : la tentation de la location », ces solutions de financement « sont encore peu utilisées aujourd'hui » par les particuliers. D'après les résultats de l'étude, seuls « 14 % des Français ont déjà eu recours à la LOA et 5 % à la LLD ». De faibles taux qui s'expliquent par le budget moyen que les répondants sont prêts à consacrer à cela, en complet décalage avec la réalité du marché. Soit 144 euros par mois en LOA et 149 euros par mois en LLD. Enfin, il est intéressant de noter que les acheteurs potentiels accordent plus volontiers leur confiance aux concessionnaires dédiés à une marque (53 % des sondés) qu'aux constructeurs automobiles (44 %) ou aux concessionnaires multimarque (33 %). Les acteurs spécialisés comme les loueurs multimarques, pourtant familiers de ces solutions, arrivent en dernière position (31 %).

* Étude réalisée en ligne les 15 et 16 septembre, auprès d'un échantillon de 1 004 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, constitué selon la méthode des quotas. 

Nous vous recommandons

Les tarifs des péages autoroutiers augmenteront de 4,75 % en 2023

Les tarifs des péages autoroutiers augmenteront de 4,75 % en 2023

Indexés sur l'inflation, les tarifs des péages vont naturellement augmenter en 2023. Dès le 1er février, la facture acquittée par des véhicules particuliers sera plus lourde d'environ 5 %.Le couperet est tombé. Comme chaque année,...

02/12/2022 | PéagesAutoroute
Où va Lancia ?

Où va Lancia ?

Aramisauto allonge ses contrats de LOA pour abaisser les mensualités

Aramisauto allonge ses contrats de LOA pour abaisser les mensualités

BMW fait de Debrecen une usine stratégique pour la Neue Klasse et ses batteries

BMW fait de Debrecen une usine stratégique pour la Neue Klasse et ses batteries

Plus d'articles