Etude

Les Français et l'automobile : la location progresse

Christophe CARIGNANO

Sujets relatifs :

, ,
Les Français et l'automobile : la location progresse

La propriété d'un véhicule n'est plus l'objectif premier des Français.

© Auto Infos

Une étude menée par Sofinco, marque de Crédit Agricole Consumer Finance, confirme que l'usage d'un véhicule a basculé de la propriété à la location. Ce qui ouvre la voie, après le succès de la LOA depuis quelques années, à des formules packagées d'abonnement en courte ou longue durée.

Une étude réalisée par OpinionWay pour Sofinco, auprès d’un échantillon représentatif de la population française, les 15 et 16 septembre 2021, vient confirmer que la propriété d'un véhicule n'est plus l'objectif premier des Français. Présente dans neuf foyers sur dix, la voiture est toujours perçue comme une nécessité par les Français. Ils entretiennent néanmoins un rapport ambivalent avec leur véhicule et recherchent des solutions facilitant la gestion de leur budget. À cet égard, la location automobile est de plus en plus connue et commence à séduire les Français.

La voiture reste perçue comme une nécessité par les Français : 78 % des sondés estiment qu'elle est indispensable au quotidien et 77 % des propriétaires de voiture ne pourraient pas s’en passer. Dans les faits, plus de neuf Français sur dix utilisent au moins une voiture au sein de leur foyer (92 %) ; la plupart en ont une (51 %) et 41 % deux ou plus. La majorité l’utilise de manière quotidienne (55 %) et 27 % au moins une fois par semaine.

L'achat : une contrainte en termes d'entretien et de budget

Cependant, être propriétaire d’une voiture induit des obligations matérielles dont les Français sont conscients. Ils estiment en effet que la voiture est une contrainte en termes d’entretien (68 %) et de budget (77 %). Plus de huit propriétaires de voiture sur dix (83 %) souhaitent d’ailleurs réduire les dépenses qui lui sont liées.

La location intéressante mais encore peu développée

Désormais connues des deux tiers des Français (respectivement 67 % et 63 %, + 4 points et + 9 points par rapport à 2017), la LOA (location avec option d’achat) et la LLD (location longue durée) sont perçues comme ayant des atouts réels pour répondre aux contraintes évoquées ci-dessus.

47 % des Français déclarent ainsi que le fait de ne pas avoir à gérer les pannes et les réparations inciterait ces derniers à s’intéresser à la LOA ou à la LLD. Le plaisir de changer régulièrement de voiture séduit un tiers des Français (35 %). Par ailleurs, 26 % des personnes interrogées choisiraient la location parce qu’elles n’ont pas les moyens d’acheter une voiture à l’instant T, et pour 22 % il n’est plus nécessaire d’être propriétaire de son véhicule.

Pourtant, la LOA et la LLD sont encore peu utilisées aujourd’hui : 14 % des Français ont déjà eu recours à la LOA et 5 % à la LLD. Le coût reste un frein important : les Français seraient prêts à dépenser des sommes limitées pour ces solutions, et en décalage avec la réalité du marché (145 euros par mois en LOA et 149 euros par mois en LLD).

Une évolution attendue dans les prochaines années

Un quart des Français pourrait recourir à la location à l’avenir : 24 % pour la LOA et 26 % pour la LLD. 68 % préféreraient une voiture neuve, et 29 % une voiture d’occasion. Ils feraient avant tout confiance aux acteurs classiques du secteur automobile : 53 % à un concessionnaire dédié à une marque, 44 % à un constructeur automobile, et 33 % à un concessionnaire multimarques. Les loueurs spécialisés en LOA et LLD se classent juste derrière, à 31 %, et 29 % des personnes interrogées pourraient envisager de passer par une plateforme en ligne.

Nous vous recommandons

L’ECG réclame des garanties de volume aux constructeurs automobiles

L’ECG réclame des garanties de volume aux constructeurs automobiles

L’Association européenne de la logistique des véhicules, qui réunit les acteurs les acteurs du transport des véhicules finis, demande des garanties aux constructeurs pour ne pas sombrer à cause de la baisse des flux liés à la baisse...

08/12/2021 | FleetTransport PL
Stellantis : Peugeot sera une marque 100 % électrique en 2030

Stellantis : Peugeot sera une marque 100 % électrique en 2030

AICE : découvrez le palmarès 2021 du parcours client automobile

AICE : découvrez le palmarès 2021 du parcours client automobile

Stellantis entame sa mue vers la fourniture de services à distance

Stellantis entame sa mue vers la fourniture de services à distance

Plus d'articles