Les Français peu attirés par les pièces d'occasion

Alice THUOT

Sujets relatifs :

Les Français peu attirés par les pièces d'occasion

Les Français peu attirés par les pièces d'occasion

Alors que depuis le 1er janvier les professionnels de l’automobile sont dans l’obligation de proposer systématiquement des pièces d’occasion à leur client, une enquête menée par Vivastreet montre pourtant une réticence des consommateurs à l’idée de faire réparer leur véhicule avec des pièces de seconde vie.

En effet, à la question « seriez-vous prêt à réparer votre voiture avec des pièces d’occasion », 54 % des 1 260 personnes interrogées par Vivastreet du 11 au 17 janvier ont répondu non. Pour Cédric Brochier, general manager France de Vivastreet, le manque d’informations sur ces pièces d’occasion, et notamment sur leur fiabilité et leur origine, explique cette faible proportion de Français qui se disent prêts à employer des pièces d’occasion.
Rien d’immuable cependant, alors que le budget consacré au véhicule ne cesse de croître. En moyenne, un Français consacre ainsi à son véhicule 5 700 euros avec un prix des réparations automobiles en augmentation de 3,5 % entre 2014 et 2015. Dans ce contexte, une pièce d’occasion vendue 30 % moins cher qu’une neuve peut s’avérer une alternative attractive.

Et Cédric Brochier d’expliquer : « Depuis quelques années, avec la crise économique, on assiste à un changement des comportements. Les Français limitent les dépenses, notamment celles liées à l’entretien de leur voiture. Certains, pour éviter de payer très cher leurs réparations, préfèrent payer une amende. Ainsi, la possibilité de faire une économie non négligeable risque bien de faire pencher la balance en faveur des pièces détachées d’occasion, notamment pour les petits budgets. »

Nous vous recommandons

Stellantis et Samsung SDI vont investir 2,3 milliards d'euros dans une usine de batteries aux États-Unis

Stellantis et Samsung SDI vont investir 2,3 milliards d'euros dans une usine de batteries aux États-Unis

Stellantis et Samsung SDI vont investir plus de 2,3 milliards d'euros dans une coentreprise pour la construction d'une usine de production de batteries pour véhicules électriques à Kokomo dans l’Indiana,aux États-Unis. Cette annonce...

Autopromotec attend plus de 1 300 exposants

Autopromotec attend plus de 1 300 exposants

Drive to Zero : les professionnels de la mobilité décarbonée ont rendez-vous au Grand Palais Éphémère les 6, 7 et 8 avril 2023

Drive to Zero : les professionnels de la mobilité décarbonée ont rendez-vous au Grand Palais Éphémère les 6, 7 et 8 avril 2023

#CONNECT distribution 2022 : rendez-vous à La Baule les 8 et 9 novembre 2022

#CONNECT distribution 2022 : rendez-vous à La Baule les 8 et 9 novembre 2022

Plus d'articles