Les Français roulent moins vite !

Damien Chalon

D’après le baromètre AXA Prévention, dont la 5e édition vient de paraître, les automobilistes français seraient plus attentifs à leur conduite qu’ils ne l’étaient il y a cinq ans. Ainsi, si 29 % des interrogés déclaraient rouler, même occasionnellement, à plus de 160-170 km/h en 2004, ils ne sont plus que 20 % à l’avouer aujourd’hui. Par conséquent, ils sont plus nombreux à se sentir en sécurité sur les routes (67 %). Ce qui n’empêche pas 35 % d’entre eux de s’estimer mauvais conducteurs. Conséquence de cet assagissement général, 90 % des interrogés affirment détenir 10 points ou plus à leur permis. Les principales actions en matière de sécurité routière qu’ils souhaiteraient voir se développer sont la prévention pour les jeunes au volant, la sensibilisation aux effets de l’alcool et l’éducation des enfants à la sécurité routière. La prévention pour les motards et les poids lourds arrive en fin de classement alors qu’il s’agit de deux populations fortement impliquées dans les accidents de la route. Enfin, pour la bonne conscience, les personnes interrogées aimeraient que l’utilisation du vélo en ville se développe, afin de limiter la pollution et fluidifier le trafic. Elles regrettent toutefois le mauvais comportement des cyclistes en ville, responsables selon elles de se faufiler dangereusement entre les voitures, de ne pas respecter les feux rouges ou encore d’emprunter comme bon leur semble les sens interdits.

Nous vous recommandons

Nouvelles mobilités : un partenariat entre Toosla et Zity by Mobilize

Nouvelles mobilités : un partenariat entre Toosla et Zity by Mobilize

Toosla, acteur digital de la location de voitures de courte durée, et Zity by Mobilize (Groupe Renault), service d’autopartage en libre-service, nouent un partenariat, afin d’élargir leur offre de solutions de mobilité proposée à...

Geodis passe une nouvelle commande de 120 modèles GNV à Iveco

Geodis passe une nouvelle commande de 120 modèles GNV à Iveco

« L’accent mis uniquement sur les stations de recharge publiques n’est pas la solution »

Entretien

« L’accent mis uniquement sur les stations de recharge publiques n’est pas la solution »

Création d’une nouvelle société pour la recharge en copropriétés

Création d’une nouvelle société pour la recharge en copropriétés

Plus d'articles