Les garagistes s’adaptent à la flambée des prix des pièces

Fabio CROCCO

Sujets relatifs :

, ,
Les garagistes s’adaptent à la flambée des prix des pièces

Les prix des réparations automobiles s'envolent partout en France.

La sixième édition du Baromètre des prix de la réparation automobile, réalisé par le comparateur de devis iDGarages.com, indique que les prix ont augmenté entre 5 et 16 % selon le type de pièces. Cela conduit à une hausse des prix de la réparation entre 4 et 8 %. Remises et adoption de pièces à prix « budget » amortissent les hausses.

La difficile période post-covid, avec ses soucis de production et de logistique, sans oublier le contexte géopolitique en Europe orientale, se traduit par une hausse généralisée des prix. La maintenance automobile n’échappe pas à la tendance comme le montre l’analyse de 3 millions de devis réalisée par le comparateur iDGarages.com sur le premier trimestre 2022.

Compte tenu du contexte inflationniste sur les pièces (+ 10 %) et sur les huiles (+ 16 %), les prix augmentent entre 4 et 8 % selon le type d’opération. Pour limiter ces hausses, les garagistes proposent des remises plus élevées (5 % en moyenne), ou utilisent des pièces de marque de distributeur, vendues moins chères (+ 22 % sur la révision, + 56,5 % pour le freinage, + 14 % pour les amortisseurs). De même, des efforts ont été faits pour ajuster les forfaits et éviter des hausses trop importantes.

Ainsi, par exemple, la révision générale passe de 256 à 265 euros en moyenne, la distribution de 522 à 556 euros et l’embrayage de 763 à 822 euros. En analysant la variation du prix catalogue de près de 300 000 pièces mécaniques, iDgarages.com indique que sur le second trimestre les pièces de freinage ont augmenté de près de 9 %, les embrayages de 5 % et les kits de distribution de 13 %.

Autre analyse du comparateur : les prix sont toujours plus homogènes entre les régions. Il existe 6 points d’écart entre le département le plus cher (Hauts-de-Seine) et le département le moins cher (Seine-Saint-Denis). Cet écart était de 7 points en 2021. « Il y a 6 ans lorsque nous avons lancé le baromètre, les réparateurs comparaient leurs prix par rapport à une zone de concurrence proche de leur garage. Aujourd’hui, ils se comparent sur un panel beaucoup plus large et beaucoup plus facilement. Ils adaptent plus rapidement leur prix pour être compétitif et attirer des clients qui eux aussi comparent plus les prix et n’hésitent plus à faire quelques kilomètres de plus pour trouver le bon garage. Nous pouvons y voir un effet de l’accélération de la digitalisation des garages suite au Covid », explique Jonathan Bloch, directeur général d’iDGarages.com.

Si le contexte de hausse des prix des pièces laisse pour l’heure peu de place à une augmentation de la main-d’œuvre, il faut s’attendre à ce qu’elle augmente aussi notablement face à une réparation plus technologique qui demande toujours plus de compétence et d’investissements dans les équipements.

Nous vous recommandons

Aniel Marketplace décroche la Macif

Aniel Marketplace décroche la Macif

La marketplace dédiée aux pièces et consommables de carrosserie vient de conclure un important partenariat avec la Macif, de quoi développer très significativement le chiffre d’affaire de la place de marché.Aniel Marketplace vient de...

27/09/2022 | CarrosserieAniel
Les tarifs des dépannages sur autoroutes en hausse de près de 3,5 %

Les tarifs des dépannages sur autoroutes en hausse de près de 3,5 %

Knipex Nexstrip, la pince 3-en-1 pour les électriciens

Knipex Nexstrip, la pince 3-en-1 pour les électriciens

Vitrage : Glavista s’expose à Automechanika

Vitrage : Glavista s’expose à Automechanika

Plus d'articles