Les pick-up font leur grand retour au salon de Bruxelles

Antonin Moriscot
Les pick-up font leur grand retour au salon de Bruxelles

De nombreux pick-up sont présentés sur les différents stands des constructeurs présents à Bruxelles.

© Antonin Moriscot / Auto-Infos

Dans les allées du Brussels Motor Show, les concept-cars côtoient aussi des véhicules utilitaires dont de nombreux pick-up. Tour d'horizon. 

Si le marché du pick-up représente une niche en France – dans laquelle ne subsiste qu'une poignée de constructeurs –, cela n'est pas forcément vrai à l'échelle européenne. Il suffit de se promener dans les allées des différents palais accueillant la 100e édition du salon automobile de Bruxelles pour s'en rendre compte.

Ainsi, Isuzu expose fièrement son D-Max. Pour mémoire, ce véhicule bien connu des professionnels est proposé avec une motorisation diesel de 154 chevaux, offrant 360 Nm de couple. À Bruxelles, il se dévoile dans une édition limitée Onuro – réservée au marché belge – à la présentation plus flatteuse (calandre gris foncé, feux à LED, arceau de sécurité noir et couvercle de coffre, système d'infotainment avec écran 9 pouces, ...).

Une version V-Cross plus typée « aventurière », selon la marque est également présente. Elle se distingue par « une transmission 4x4 enclenchable, d’un verrouillage de différentiel arrière, du Hill Descent Control automatique, d’une garde au sol de 24 centimètres sous pont arrière, et d’une capacité de franchissement de gué de 80 cm ». 

Les cousins Ford Ranger/Volkswagen Amarok en vedette

Le constructeur américain Ford a fait le déplacement en Belgique avec de (gros) 4x4. La marque à l'ovale bleu présente en première européenne la nouvelle génération du Bronco. Un grand 4x4 très carré, au design anguleux presque rustique mais bourré de technologies et d'aides à la conduite. Au-delà de ce modèle dépourvu de benne arrière, c'est le nouveau Ford Ranger qui attire les regards. Conçue en collaboration avec Volkswagen Group, cette nouvelle génération se dévoile avec une motorisation 3.0 l V6 diesel de 240 chevaux.

En toute logique, la deuxième génération de Volkswagen Amarok attire aussi les regards, surtout dans sa teinte de lancement, puisque le constructeur allemand a choisi un bleu assez clair. « Conçu et dessiné en Allemagne et en Australie, ce véhicule est produit en Afrique du Sud », rappelle la marque qui a écoulé 850 000 exemplaires de la précédente génération dans le monde. L’Amarok est disponible avec trois moteurs diesel TDI : 170 ou 204 ch ainsi qu'avec le V6 3.0 l de 240 ch dont bénéficie aussi le Ford Ranger.

Les pick-up s'électrifient eux-aussi !

Plus surprenant, du côté des constructeurs asiatiques, la marque Maxus propose un grand pick-up 100 % électrique. Il s'agit du Maxus T90 EV, présenté comme « le premier pick-up 100 % électrique d'Europe ». Ce véhicule est doté d'une motorisation de 130 kW, soit 177 chevaux, et d'une batterie de 89 kWh lui assurant jusqu'à 330 km d'autonomie.

Nous vous recommandons

Semaine des services de l'automobile et de la mobilité : venez découvrir les activités du Garac

Chronique

Semaine des services de l'automobile et de la mobilité : venez découvrir les activités du Garac

Pour sa huitième participation et en tant que partenaire depuis sa création, le Garac propose différentes découvertes aux jeunes et aux prescripteurs d’orientation lors de la Semaine des services de l'automobile et de la mobilité...

Mobilians veut stimuler le jeu collectif en 2023

Mobilians veut stimuler le jeu collectif en 2023

Toyota Financial Services opte pour l’inspection automatique des véhicules en fin de contrat

Toyota Financial Services opte pour l’inspection automatique des véhicules en fin de contrat

 « Même avec des produits 100 % électriques, nous sommes une marque premium », assure David Perdomo Hollatz (Mercedes-Benz Vans France)

Entretien

« Même avec des produits 100 % électriques, nous sommes une marque premium », assure David Perdomo Hollatz (Mercedes-Benz Vans France)

Plus d'articles