Les prestataires du transport routier de marchandises à la rencontre du groupement Tred Union

Les prestataires du transport routier de marchandises à la rencontre du groupement Tred Union

Les principaux partenaires du groupement (constructeurs, fournisseurs d’énergie, pneumaticiens, éditeurs informatiques, assureurs) ont répondu présents.

Le groupement de transporteurs Tred Union a organisé, le 12 octobre, sa treizième Rencontre des Partenaires à Colmar. La journée a permis aux affiliés d'échanger avec les principaux fournisseurs de l’écosystème du transport routier dans une ambiance aussi studieuse que conviviale.

C’est à Colmar que le groupement de transporteurs Tred Union a organisé, le 12 octobre, sa treizième Rencontre des partenaires. La manifestation annuelle a rassemblé 75 partenaires et 80 adhérents, quasiment la totalité d’entre eux. 300 participants ont participé à cette journée, dont le principe s’apparente à du speed dating où les transporteurs peuvent échanger en tête à tête avec les prestataires de leur choix. Parmi eux, certains participaient pour la première fois à cet événement.

Une quinzaine de rendez-vous de 20 minutes par adhérents sont calés à l’avance. Les partenaires peuvent aussi choisir de rencontrer quelques transporteurs. La journée est rythmée par des gongs qui sonnent la fin des entretiens chronométrés.

Les principaux partenaires du groupement (constructeurs, fournisseurs d’énergie, pneumaticiens, éditeurs informatiques, assureurs) ont répondu présents. « Tous les besoins d’une entreprise sont couverts par au moins deux prestataires, que ce soit en produit ou en service », souligne Jean-Christophe Edy, directeur de Tred Union.

À l’issue de la journée, un débriefing est organisé au sein de Tred Union pour faire le bilan de la journée. Certains nouveaux exposants peuvent être alors référencés ou pas par le groupement qui cherche à renouveler certains de leurs partenariats afin de créer de l’émulation commerciale. Les partenaires font aussi un retour sur la qualité des contacts qu’ils ont pu avoir. « Des retours traditionnellement positifs, notamment sur le sérieux des échanges », assure le directeur. Si cet événement crée des opportunités de rencontres, de prises de contacts et de découvertes, il n’est pas dédié à la signature de bons de commande.

Le partage et l’échange d’expérience avant tout

La manifestation n’est accessible qu’aux adhérents de Tred Union. Les prospects ne sont pas invités même si le groupement recherche de nouveaux affiliés. Le contexte compliqué que traverse la filière du transport routier de marchandises devrait motiver les transporteurs à rejoindre l’organisation. « Les raisons principales qui font que les transporteurs nous rejoignent sont la nécessité de rompre l’isolement du dirigeant et le partage avec leurs pairs », explique Jean-Christophe Edy.

Le groupement est en mesure de leur apporter de la formation et des éléments de réponse au service de leur développement. « Les adhérents ne sont pas là pour les affaires. Notre service de référencement n’est pas la priorité et nous ne souhaitons pas qu’il le devienne », tient à préciser le responsable. La philosophie première de Tred Union est le partage et l’échange d’expérience. La participation aux animations et commissions proposées par le groupement reste une obligation. « L’ensemble de ces nombreuses rencontres construit notre relationnel, c’est ce qui nous différencie des autres groupements », souligne le directeur.

Une nouvelle présidence en 2024

Trois nouveaux services sont en chantier au sein de Tred Union : la structuration d’une véritable cellule achats, le renforcement de la partie formation et le recrutement de nouveaux adhérents. Une vingtaine de départements ne sont pas encore couverts par Tred Union. Autres évolutions à venir, le changement de présidence en février 2024. Joël Vigneron, à l’origine de la création de Tred Union en 2009, va céder son fauteuil. Fin 2024, Jean-Christophe Edy passera aussi le relais à Olivier Perrin qui a intégré l’entreprise en juillet dernier.

Nous vous recommandons

Volta Trucks prépare la production de ses véhicules pour le premier trimestre 2023

Volta Trucks prépare la production de ses véhicules pour le premier trimestre 2023

Le jeune constructeur de poids lourds 100 % électriques annonce l'achèvement des premières évaluations clients ainsi que la réussite de son tour de financement complémentaire à hauteur de 60 millions d'euros.Volta Trucks vient de...

Mercedes-Benz réalise les premiers essais en altitude de son camion à pile à combustible

Mercedes-Benz réalise les premiers essais en altitude de son camion à pile à combustible

UFI Filters lance un module de filtration innovant pour Mercedes-Benz Truck

UFI Filters lance un module de filtration innovant pour Mercedes-Benz Truck

Iveco officialise son nouveau eDaily et le Nikola Tre

Iveco officialise son nouveau eDaily et le Nikola Tre

Plus d'articles