Les temps forts de la dernière étude de CarNext sur les impacts du Covid-19 sur les mobilités

Alexandre Guillet

Sujets relatifs :

, ,
Les temps forts de la dernière étude de CarNext sur les impacts du Covid-19 sur les mobilités

Les temps forts de la dernière étude de CarNext sur les impacts du Covid-19 sur les mobilités

Dans l’étude européenne menée par CarNext, plate-forme VO de LeasePlan, en août 2020, 81 % des personnes interrogées affirment qu’elles se sentent plus à l’aise à l’idée de conduire un véhicule plutôt que de prendre les transports en commun à cause de la pandémie.

« Le véhicule personnel est roi dans le monde d’Après, la “ nouvelle normalité ”. Notre sondage met ainsi en évidence qu’une proportion massive des gens est prête à avoir recours à la voiture plutôt qu’aux transports en commun, pour des raisons de sécurité sanitaire. Dans le même temps, 84 % des sondés se projetant vers leurs prochaines vacances pensent à la voiture plutôt qu’à l’avion. Par ailleurs, nous constatons que la pandémie a bel et bien accéléré l’acceptation du e-commerce, et une personne sur trois affirme qu’elle pourrait acheter son prochain véhicule en ligne. Ce n’est pas une réaction temporaire, mais bel et bien une tendance lourde qui fait partie de la “ nouvelle normalité ” » commente Jan Wouter Kleinjan, responsable produits et marketing de CarNext.com.

Quelques chiffres clés de l’enquête menée par CarNext.com (groupe LeasePlan) dans six pays européens (France, Allemagne, Italie, Pays-Bas, Espagne et Portugal) en août 2020 :

81 % des personnes interrogées affirment qu’elles se sentent plus à l’aise à l’idée de conduire un véhicule plutôt que de prendre les transports en commun à cause de la pandémie.

84 % des sondés se projetant vers leurs prochaines vacances pensent à la voiture plutôt qu’à l’avion.

60 % des personnes interrogées ne sont trop rassurées, voire pas du tout, à l’idée d’utiliser des services d’auto-partage ou de covoiturage.

69 % des personnes interrogées envisagent d’acheter une voiture d’occasion.

1 personne interrogée sur 3 affirme se projeter plus facilement vers l’achat d’un véhicule en ligne qu’avant la crise du Covid-19.

Le potentiel acheteur en ligne veut des garanties

65 % des personnes interrogées jugent que le projet d’un achat de véhicule en ligne serait facilité par un historique des opérations d’entretien et par une grille de 228 points de contrôle mécanique.

34 % des personnes interrogées estiment que l’achat en ligne serait facilité par la possibilité de se faire livrer le véhicule au domicile.

50 % des personnes interrogées pensent que l’achat en ligne serait facilité par le maintien d’une clause de rétractation de 14 jours (avec remboursement de l’acompte).

Nous vous recommandons

Point S ambitionne de devenir leader de l’électromobilité et lance son 6e concept

Point S ambitionne de devenir leader de l’électromobilité et lance son 6e concept

Forte d’un bilan 2021 positif, l’enseigne spécialisée dans l’entretien et les pneumatiques diversifie encore ses activités pour s’adapter aux nouveaux usages. Elle souhaite notamment s’inscrire en tant que leader de...

21/01/2022 | ElectromobilitéVélo
Ford annonce plus de 8 milliards de gain grâce à sa participation dans Rivian !

Ford annonce plus de 8 milliards de gain grâce à sa participation dans Rivian !

Nouvelle levée de fonds pour Red Electric

Nouvelle levée de fonds pour Red Electric

Volvo continue sa success story auprès des flottes en France

Volvo continue sa success story auprès des flottes en France

Plus d'articles