Les véhicules électriques en passe d'atteindre leurs objectifs de ventes en 2020

Clotilde Gaillard
Les véhicules électriques en passe d'atteindre leurs objectifs de ventes en 2020

Les véhicules électriques en passe d'atteindre leurs objectifs de ventes en 2020

En novembre 2020, le segment des véhicules électriques et hybrides rechargeables a battu de nouveaux records. Il rafle en effet 12 % de parts de marché au mois dernier. Cumulant 157 480 immatriculations depuis janvier 2020, les voitures « branchées » sont même en bonne voie pour combler les ambitions de 170 000 mises en circulation fixées pour la fin de l’année.

Alors que le mois d’octobre 2020 comptait déjà une belle performance en matière de ventes de véhicules électrifiés (avec 18 588 immatriculations), novembre poursuit sur sa lancée en avoisinant les 20 000 mises à la route (19 693 précisément) selon les chiffres de l’Avere. Par rapport à la même période en 2019, c’est un bond de + 221 % qu’opèrent donc les véhicules électriques et hybrides rechargeables en France. Une progression toujours plus remarquable au regard de la santé du marché automobile national dans son ensemble. Avec un reconfinement acté depuis mi-octobre, celui-ci s’affiche en net retrait de presque – 23 %.

Depuis 2010, ce sont d’ailleurs 433 046 véhicules électriques et hybrides rechargeables qui ont été mis à la route en France. Dont 157 480 immatriculations sont imputables à l’année 2020. Par conséquent, « l’objectif du contrat stratégique de filière pour 2020 (établi à 170 000 mises en circulation) devrait être confortablement atteint en décembre sans rattraper le retard pris en 2019 pour le moment » se réjouit Cécile Goubet, Déléguée générale de l’Avere-France. Un attrait grandissant pour la mobilité « branchée » qui place d’ailleurs la France comme le deuxième pays d’Europe en matière de volume de véhicules électriques entre janvier et septembre 2020, juste derrière l’Allemagne et devant le Royaume-Uni et les Pays-Bas, pourtant plus équipés en bornes de recharge.

VE : les particuliers toujours friands et les hybrides rechargeables au firmament

Dans le détail, 9 601 voitures particulières électriques ont été livrées en novembre 2020, soit une hausse de + 200 % par rapport à la même période l’an passé. Au total, depuis le début de l’année 2020, 90 210 VP électriques ont été immatriculés, soit une hausse de + 138 % comparé à 2019. Ce segment, représentant 7,6 % des immatriculations enregistrées, se voit encore et toujours largement dominé par la Renault Zoe avec 2 944 immatriculations enregistrées, soit + 58 % en comparaison avec novembre 2019 pour 31 % de parts de marché. Suivent la Peugeot e-208 avec 1 258 exemplaires vendus et 13 % de PDM. La troisième place du classement, elle, revient à la Volkswagen e-UP (520 immatriculations) qui devance de peu la Tesla Model 3 (501 immatriculations) dont les ventes font le yo-yo. À noter que la Volkswagen ID.3, récemment débarquée en concession, les talonne de près et se place d’ores et déjà en cinquième position (497 immatriculations).

A contrario, les utilitaires légers électriques sont dix fois moins nombreux en termes de volume (948 immatriculations) mais continuent leur ascension, s’élevant à + 57 % sur un an. Une croissance qui n’égale cependant pas celle des hybrides rechargeables. Comptant 9 144 immatriculations en novembre 2020 contre 2 337 en novembre 2019, soit une évolution de + 291 %, ce segment apparaît en plein boom. Pour cause : en plus de dérouler une gamme étoffée de plus de 60 modèles, ces véhicules PHEV semblent offrir des capacités d’autonomie plus importantes que les 100 % électriques tout en répondant aux envies de mobilités décarbonées des acheteurs. En somme, un bon compromis qui séduit massivement !

Nous vous recommandons

Marché France : quels sont les véhicules utilitaires légers (VUL) les plus prisés depuis le début de l'année ?

Etude

Marché France : quels sont les véhicules utilitaires légers (VUL) les plus prisés depuis le début de l'année ?

Le mois dernier, seuls 24 604 véhicules utilitaires légers ont été mis à la route en France. Quels ont été les modèles les plus immatriculés ? La réponse en chiffres..Le marché des véhicules utilitaires légers n'est pas en...

05/08/2022 | Marché VULMarché France
Marché flottes : des immatriculations en forte baisse en juillet

Etude

Marché flottes : des immatriculations en forte baisse en juillet

Le marché du véhicule d'occasion chute au mois de juillet

Etude

Le marché du véhicule d'occasion chute au mois de juillet

Immatriculations de véhicules neufs : Pas d'embellie pour le marché automobile français en juillet

Etude

Immatriculations de véhicules neufs : Pas d'embellie pour le marché automobile français en juillet

Plus d'articles