Les véhicules électriques ont représenté 10,4 % des ventes en Europe en juillet

Les véhicules électriques ont représenté 10,4 % des ventes en Europe en juillet

La Fiat 500 a été la voiture électrique la plus vendue en Europe au mois de juillet 2022.

© Fiat

Selon les statistiques de Jato, les ventes de véhicules électriques ont représenté 10,4 % des ventes globales dans l’Europe des 26. Une moyenne qui regroupe des écarts importants selon les pays.

Le marché européen du véhicule neuf a baissé de 10 % au mois de juillet 2022 par rapport à juillet 2021, selon les statistiques de Jato. Il s’est écoulé 866 038 véhicules dans les 26 pays concernés, contre 966 453 l’année précédente. Dans ce contexte, les ventes de véhicules électriques ont progressé de 20 %, pour atteindre 90 139 exemplaires en juillet. Une hausse due à l’offre croissante de modèles selon Jato. Au total, les véhicules à batterie ont représenté 10,4 % du marché global, contre 7,8 % en juillet 2021, avec de forts écarts d’un pays à l’autre. En effet, la proportion de véhicules électriques immatriculés en juillet a représenté 1,6 % du marché slovaque et 68,9 % du marché norvégien. Un décalage important, qui ne se limite pas à un seul pays. Toujours sur le seul mois de juillet, le taux de véhicules électriques a atteint 1,9 % en Grèce, 2,3 % en République tchèque et en Pologne, 2,8 % en Espagne, 3,2 % en Estonie et en Croatie, 3,3 % en Italie et 3,5 % en Slovénie. Des pourcentages qui restent très faibles, même s’ils sont tous en progression, à l’exception de l’Italie. À l’autre extrémité, la Norvège reste une exception. La Suède a immatriculé 26,2 % de ses véhicules neufs en électrique en juillet, devant les Pays-Bas (22,7 %), le Danemark (19,4 %) et l’Autriche (15 %). La France et l’Allemagne se situent respectivement à 11,8 % et 13,9 %. L’Europe à deux ou trois vitesses est aussi valable pour l’électrique.

Volkswagen Group en tête

Sur le seul segment de l’électrique, Volkswagen Group a représenté 29 % des immatriculations en juillet 2022. Ses Volkswagen ID.4, Skoda Enyaq, Volkswagen ID.3 et Cupra Born figurent parmi les dix modèles électriques les plus vendus en juillet. La Fiat 500 reste cependant en tête du classement, avec 4 999 unités. Stellantis arrive d’ailleurs au deuxième rang des ventes d’électriques, devant Renault Group. Les constructeurs chinois progressent également, avec 3 501 immatriculations en juillet, dont 3 000 pour la seule marque MG. D’autres grands acteurs chinois se préparent à rentrer dans plusieurs grands marchés européens, ce qui devrait favoriser leur pénétration dans les ventes globales.

L’hybride rechargeable en baisse

Si les modèles hybrides poursuivent leur route sur les 26 marchés européens, leur marche s’est ralentie en juillet, avec une baisse de 2 %, soit un total de 157 614 unités. Un coup de frein dû au désamour des clients pour les véhicules hybrides rechargeables. Selon Jato, la remise en question des aides financières accordées à ces modèles dans plusieurs pays d’Europe expliquerait ce recul de 22 %. Ainsi, la meilleure vente européenne sur ce segment est le Kia Sportage, avec 2 703 exemplaires en juillet.

Nous vous recommandons

Leasing social : le financement de 10 000 véhicules électriques envisagé en 2023

Leasing social : le financement de 10 000 véhicules électriques envisagé en 2023

Le leasing social dans l'automobile, promesse du candidat Emmanuel Macron, afin de permettre de vendre 100 000 voitures électriques avec un loyer de 100 euros maximum, devrait être lancé à l'occasion de projet de loi de Finances 2023. Ce...

Marché Europe : les immatriculations de véhicule utilitaires légers (VUL) plongent encore

En bref

Marché Europe : les immatriculations de véhicule utilitaires légers (VUL) plongent encore

Leasing social : « Ne laisser personne sur le bas-côté de la transition des mobilités », selon Xavier Horent (Mobilians)

Leasing social : « Ne laisser personne sur le bas-côté de la transition des mobilités », selon Xavier Horent (Mobilians)

L’hémorragie des départs constatés avant l’issue de la période d’essai

L’hémorragie des départs constatés avant l’issue de la période d’essai

Plus d'articles