Les véhicules professionnels cinq fois plus susceptibles d'être volés

Sujets relatifs :

,
Les véhicules professionnels cinq fois plus susceptibles d'être volés

Les véhicules professionnels cinq fois plus susceptibles d'être volés

La quatrième édition de l’Observatoire annuel Coyote estime que la probabilité de vol est cinq fois plus élevée pour les véhicules professionnels que pour les véhicules particuliers.

Ainsi, le taux de sinistralité pour les véhicules professionnels s’est établi à 12/1 000 l’an dernier alors qu’il n’est que de 2,4/1 000 pour les véhicules particuliers. Dans le détail, les VUL (véhicules utilitaires légers) et les poids lourds connaissent un fort succès auprès des filières de vol, notamment pour la marchandise et les équipements spécifiques qu’ils peuvent contenir. La valeur marchande importante des engins de chantier ou agricoles attire également de plus en plus l’attention des voleurs, selon Coyote.

JPEG - 88 ko

Les SUV et les deux-roues, cibles privilégiées des voleurs

Pour ce qui concerne les véhicules particuliers, les SUV ont représenté en 2020 près de la moitié des vols de voitures (46 %), un chiffre en hausse par rapport à 2019 avec un taux de sinistralité de (3,1/1 000). Plus particulièrement, les crossovers de marques françaises sont régulièrement concernés par le vol (67 % des vols de SUV correspondant au global à 31 % de l’ensemble des vols de voitures). Juste derrière, les citadines grand public sont prisées pour leurs pièces détachées.

Aussi, près de 6 % des deux-roues du parc Coyote Secure ont été volés au cours de
l’année 2020
, un chiffre quasiment stable malgré les périodes de confinement. Particulièrement vulnérable, le scooter reste le deux-roues le plus souvent volé avec un taux de sinistralité deux fois plus important que celui de la moto, jusqu’à atteindre près de 10 % par an.

Les confinements font baisser les vols

Globalement, sur le territoire national, 121 500 vols de véhicules ont été dénombrés en 2020, soit environ un vol toutes les 4 minutes. Un chiffre en baisse de 13 % par rapport à 2019, grâce notamment aux différentes périodes de confinement (- 48 % de vols en moyenne sur les deux périodes cumulées selon les chiffres du ministère). « La valorisation des véhicules volés et assurés contre le vol par les 63 compagnies d’assurance, a représenté, en 2020, 492 millions d’euros », ajoute Benoît Leclair, directeur général du GIE Argos. En volume, près de 50 % des vols déclarés en France se concentrent sur trois régions : Île-de-France, PACA et Auvergne Rhône-Alpes.

91 % des véhicules volés retrouvés

Enfin, Coyote annonce avoir retrouvé dans les 48 heures suivant la déclaration de vol 91 % des véhicules volés équipés de son service Coyote Secure sur l’année 2020. Afin de démocratiser l’accès à sa solution déjà distribuée dans plus de 1 000 concessions partenaires, la marque lance la commercialisation, sur son site web et dans ses Coyote Stores, d’une nouvelle offre. Cette dernière prend la forme d’un abonnement mensuel à 9,99 euros/mois (engagement de 24 mois), auxquels viendront s’ajouter 149 euros de frais de mise en service pour l’achat du traceur Coyote Secure et son installation. Autre nouveauté : le client ayant souscrit au service sur ces nouveaux canaux peut désormais se faire installer son dispositif dans 223 centres Carglass, grâce à un nouveau partenariat stratégique entre les deux sociétés.

Nous vous recommandons

Trajets domicile-travail : la voiture revient en force… pour l’instant

Trajets domicile-travail : la voiture revient en force… pour l’instant

Le loueur Alphabet France et l’institut Ifop viennent de publier l’édition 2021 de leur baromètre « Mobilité & entreprises ». De cette étude ressortent plusieurs chiffres clés, dont celui que 76 % des actifs français utilisent...

Top 10 des VN les plus vendus en France depuis le début de l'année

Top 10 des VN les plus vendus en France depuis le début de l'année

LLD : un troisième trimestre en demi-teinte

Etude

LLD : un troisième trimestre en demi-teinte

En octobre, le marché Europe des véhicules utilitaires était encore en berne

En octobre, le marché Europe des véhicules utilitaires était encore en berne

Plus d'articles