Les ventes d’électriques régressent entre mars et avril 2022

Les ventes d’électriques régressent entre mars et avril 2022

© Engie Solutions

La décrue s’amorcerait-elle ? Selon le dernier baromètre de l’Avere-France, les immatriculations de véhicules électriques et PHEV en France sont passées de 32 900 en mars 2022 à 23 984 en avril 2022. La part de marché de ce segment branchée demeure cependant stable à 17,6%.

L’heure n’est toujours pas aux réjouissances. Alors que le marché automobile français enregistrait son onzième mois consécutif de baisse en avril 2022 (avec 108 723 véhicules neufs vendus, soit un repli de 31,8%), le marché des véhicules électrifiés se met, lui aussi, à suivre cette tendance décroissante d'après les chiffres de l'Avere-France. Certes, sur un an, l’évolution se révèle toujours positive avec +11% de mises à la route par rapport à avril 2021. Néanmoins, en un mois, ce créneau jusqu’à présent porteur a perdu presque 10 000 unités. La faute à un contexte économique accumulant les problématiques (pénurie de composants, conflits internationaux, résurgence du Covid, etc.)

Dans le détail, ce sont les véhicules hybrides rechargeables qui ont été les plus impactés cette contraction des ventes. Eux qui constituaient les modèles les plus appréciés des acheteurs il y a encore quelques mois grâce à leur autonomie plus importante que celles des VE ont peut-être eu à subir le coup de pompe de la flambée des prix du carburant. Pour une fois, les véhicules 100% électriques passent donc devant les PHEV en termes d’immatriculations avec 13 668 unités écoulées (+ 31% en un an) contre 10 316 pour les hybrides branchés, en baisse de 8% comparé à avril 2021. Ces derniers sont d’ailleurs spécifiquement acquis par les flottes (77% contre 23% achetés par des particuliers) alors que le ratio s’avère plus équilibré pour les VE (42% en flottes, 58% en VP). Ensemble, les deux types de motorisation représentent ainsi 17,6% de parts de marché en avril 2022.

Bientôt le million de véhicules électrifiés en circulation

Depuis janvier 2022, plus de 100 000 véhicules électrifiés ont donc été vendus, s’ajoutant à un parc roulant de plus en plus branché. « Nous nous approchons donc de la barre des 900 000 véhicules électrifiés rechargeables en circulation » souligne Cécile Goubet, déléguée générale de l’Avere-France. Une électromobilité qui gagne du terrain, tout comme l’infrastructure de recharge. Si le seuil des 100 000 bornes accessibles à tous n’est pas encore, l’objectif se rapproche petit à petit avec 57 732 points de recharge ouverts au public en France au 31 mars 2022.

« Preuve du dynamisme du marché, nous observons aussi l’entrée de nouveaux modèles dans le Top 10 des véhicules électriques et hybrides rechargeables mis à la route », fait valoir Cécile Goubet. Sur le podium des voitures 100% électriques, on retrouve ainsi de toutes les marques et de tous les styles avec les citadines Fiat 500 en pole position, suivie de la Dacia Spring et de la Peugeot e-208. L’imposant SUV Kia EV6 ferme la marche mais devrait voir sa popularité s’accroître en raison des nombreux titres qu’il a obtenus – dont celui de voiture de l’année.

Le classement des PHEV, lui, couronne le Français Peugeot 3008, talonné par le Chinois MG EHS. Les Premium Mercedes et BMW, quant à eux, devancent le Renault Captur, avant-dernier. Enfin, parce que les véhicules électriques s’ancrent de plus en plus dans le marché de l'occasion, l’Avere dresse le Top 3 des VE et PHEV les plus immatriculés en VO. Tout segment confondu, c’est sans surprise la Renault Zoe, conçue pour durer, qui décroche la timbale avec 3 375 unités vendues. Seconde, la Peugeot e-208 n’en compte que 836…

Nous vous recommandons

Economie : 59 % des Français ont vu leur budget automobile augmenter

Etude

Economie : 59 % des Français ont vu leur budget automobile augmenter

Le contexte économique inflationniste a de lourdes conséquences financières sur les dépenses des Français, notamment en matière de transport. Près de 6 automobilistes sur 10 ont ainsi vu leurs frais s’envoler, une situation forçant...

18/05/2022 | AssuranceEconomie
En Europe, les motorisations diesel ne représentent plus que 17 % des ventes de véhicules neufs

En Europe, les motorisations diesel ne représentent plus que 17 % des ventes de véhicules neufs

Mobilité et incivilité : 8 Français sur 10 l’ont déjà expérimentée

Etude

Mobilité et incivilité : 8 Français sur 10 l’ont déjà expérimentée

Marché France : la part des immatriculations en LLD a reculé en avril 2022

Marché France : la part des immatriculations en LLD a reculé en avril 2022

Plus d'articles