Les ventes de boîtiers superéthanol-E85 s'accélèrent

Fabio CROCCO

Sujets relatifs :

,
Les ventes de boîtiers superéthanol-E85 s'accélèrent

Les ventes de boîtiers superéthanol-E85 s'accélèrent

Depuis le début de l’année, les ventes de boîtiers de conversion au superéthanol-E85 décollent. Raison à cela, la reconnaissance de la solution par le Gouvernement.

Le 15 décembre dernier, le Gouvernement publiait l’arrêté qui définit les conditions d’homologation des boîtiers de conversion au superéthanol-E85 permettant à des véhicules à essence de rouler également avec ce carburant essentiellement composé de bioéthanol. Un carburant bien moins cher et moins polluant que l’essence classique.

Le texte fixe le cadre réglementaire à l’installation des boîtiers électroniques qui adaptent automatiquement le fonctionnement du moteur au contenu en éthanol du carburant. Le véhicule peut rouler indifféremment avec tous types d’essence ou au superéthanol-E85 dans le même réservoir et dans n’importe quelle proportion.

Le prix du boîtier installé varie en fonction du nombre de cylindres du moteur. Il est commercialisé à partir de 700 euros pour un véhicule équipé d’un moteur 4 cylindres à injection indirecte.

Depuis la publication du texte de loi, les ventes de développent. Fin décembre 2017, le parc comptait 25 000 boîtiers installés par 200 professionnels. Le nombre d’installateurs pourrait atteindre un millier d’ici à fin 2018.

Trois sociétés fabriquent des boîtiers de conversion. Deux d’entre elles ont déjà des équipements homologués par l’UTAC. C’est le cas notamment de l’entreprise Flexfuel Energy Development, qui propose huit références de boîtiers. L’un de ses premiers calculateurs vient d’être homologué par l’UTAC.

L’homologation concerne les véhicules équipés d’un moteur à injection indirecte, normes Euro 5 et 6, de 8 à 14 CV. La grande majorité des véhicules essence mis en circulation de 2010 à nos jours – soit environ 7 000 modèles – est compatible avec ces boîtiers.

Flexfuel Energy Development enregistre un triplement de ses ventes et a équipé plus de 30 000 véhicules en dix ans. Son maillage territorial de garages partenaires agréés s’est également étoffé, portant son nombre à 400.

Nous vous recommandons

Goodyear : le Eagle GO aurait une durée de vie de 500 000 km

Goodyear : le Eagle GO aurait une durée de vie de 500 000 km

C’est un pneu qui montre la voie du futur : le concept-pneu Eagle GO de Goodyear affiche une durée de vie augmentée allant jusqu'à 500 000 km. Presque totalement réalisé en matériaux renouvelables, il peut être rechapé deux fois au...

30/09/2022 | PneumatiqueGoodyear
Un été calme dans les ateliers

Un été calme dans les ateliers

Rencontre avec Alex Gelbcke, P-DG de LKQ Benelux-France

Vidéo

Rencontre avec Alex Gelbcke, P-DG de LKQ Benelux-France

Opisto, lauréat des Trophées PME RMC en Occitanie

Opisto, lauréat des Trophées PME RMC en Occitanie

Plus d'articles