Les voitures-radar privées circulent maintenant dans les Vosges et les Pyrénées-Atlantiques

Les voitures-radar privées circulent maintenant dans les Vosges et les Pyrénées-Atlantiques

Depuis le 1er mars 2022, le dispositif des voitures-radar privées est déployé dans les départements de la région Grand Est et de Nouvelle-Aquitaine. Automobilistes vosgiens et du Sud-Ouest, attention à votre vitesse !

En France, les excès de vitesse étaient en cause dans 1 accident mortel sur 3, selon les chiffres avancés par la Sécurité Routière. « En 2021, dans les Vosges, ce facteur était présent dans 13 accidents mortels sur les 22 déplorés, soit 60 % des accidents », ajouté la Préfecture des Vosges dans un communiqué. Compte tenu de ce constat, le département voit désormais, et depuis le début du mois de mars, des véhicules-radar conduits par des opérateurs privés sillonner ses axes. Ces engins verbalisateurs parcourent également les Pyrénées-Atlantiques depuis le 1er mars et ils investiront la Charente-Maritime à partir du 14 mars prochain.

Ambitionnant de faire respecter les limitations de vitesse en permettant aux forces de l’ordre d’être mobilisées sur d’autres opérations, celles-ci réalisent des trajets sur environ 1 000 km de routes représentant 50% de l’accidentalité identifiée au cours des dix dernières années. Les plages horaires de contrôle, elles, ont été fixées par les services de l’État en fonction des critères d’accidentalité locale là aussi. Ces derniers seront d’ailleurs actualisés chaque année pour s’adapter aux réalités du terrain.

Une extension régionale en cours

Les véhicules-radar, de leur côté, sont pilotés par des chauffeurs de la société spécialisée Mobiom. Comme le rappelle la Préfecture des Vosges, « les entreprises prestataires ne sont pas rétribuées au nombre d’infractions détectées » et l’activité de constatation des excès de vitesse se fait de manière totalement autonome. Les clichés de verbalisation et les données relevées – avec des marges de tolérance supérieures retenues à 10 km/h en plus de la vitesse autorisée – sont ensuite envoyés de façon cryptée aux officiers de police judiciaire. Notons qu’à l’heure actuelle, ces voitures-radar privées flashent déjà au sein de plusieurs régions comme la Normandie, la Bretagne, le Pays-de-la-Loire ou le Centre-Val de Loire. Objectif à termes : généraliser la mesure à l’ensemble du territoire pour 2023.

Nous vous recommandons

Comment La Poste accélère le verdissement de sa flotte de véhicules ?

Comment La Poste accélère le verdissement de sa flotte de véhicules ?

Confirmant viser le zéro émission nette de gaz à effet de serre en 2030, La Poste renforce ses efforts pour atteindre son but, en doublant le nombre de ses véhicules électriques d’ici à 2025 et en décarbonant le transport moyenne et...

Geodis transporteur officiel de la Coupe du monde de rugby en France en 2023

Geodis transporteur officiel de la Coupe du monde de rugby en France en 2023

Un attelage Toyota, Air Liquide et CaetanoBus sur la mobilité hydrogène

Un attelage Toyota, Air Liquide et CaetanoBus sur la mobilité hydrogène

Drive to Zero : les professionnels de la mobilité décarbonée ont rendez-vous au Grand Palais Éphémère les 6, 7 et 8 avril 2023

Drive to Zero : les professionnels de la mobilité décarbonée ont rendez-vous au Grand Palais Éphémère les 6, 7 et 8 avril 2023

Plus d'articles